Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Hier, l’antimatière, aujourd’hui, l’anti-mémoire !

Article paru dans le journal nº 35 Acheter ce numéro

L’un des concepts les plus dérangeants de la physique moderne est bien celui de l’antimatière, concept selon lequel il existe des éléments qui sont les images en miroir des composants de l’atome, mais avec une charge électrique opposée. Cette théorie a notamment permis de mieux comprendre les lois qui régissent notre univers.

Une théorie récente propose une approche similaire pour expliquer le fonctionnement de la mémoire. On savait déjà que chaque fois qu’une mémoire est créée puis ramenée à la conscience, de nouvelles connexions entre neurones apparaissent, tandis que d’autres sont renforcées. Aujourd’hui, de nombreuses observations poussent à croire que des connexions entre neurones produisent des modèles d’activité électrique de charges opposées à celles des modèles créés pour former la mémoire originelle. Phénomène qui aurait pour but d’équilibrer l’activité électrique du cerveau. Chaque cerveau est donc un univers à lui tout seul ! Avec quelque 100 milliards de neurones, ça vous étonne vraiment ?

« Unmasking Latent Inhibitory Connections in Human Cortex to Reveal Dormant Cortical Memories » dans Neuron, avril 2016.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Mémoire Mémoire cerveau neurones
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous