Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Opter pour les médecines alternatives ? 10 arguments

Article paru dans le journal nº 81 Acheter ce numéro
  • Notre corps, dans sa globalité physique, psychique, émotionnelle et sociale doit être respecté.Notre corps, dans sa globalité physique, psychique, émotionnelle et sociale doit être respecté.

Médecine naturelle, douce, alternative, complémentaire… les termes sont multiples pour nommer les approches de la santé respectueuses du corps et sans effets secondaires. Après des décennies de chimie triomphante, voici dix bonnes raisons d’aspirer à davantage de naturalité dans sa vie, notamment dans sa manière de se soigner.

Bien souvent, dès que les médias se penchent sur les médecines non-conventionnelles, elles s’inquiètent de l’engouement qu’elles suscitent, et interrogent les motivations de ceux qui optent pour ce type de soin. Ne boudons pas notre plaisir, cet élan est louable. Néanmoins, il souffre parfois d’un certain flou qui incite à l’erreur ou à l’excès.

Il y a de bonnes raisons d’opter pour plus de naturalité pour sa santé, mais il en existe aussi quelques mauvaises. Et si nous faisions la part des choses ? Questionnons les bonnes raisons qui font opter pour les médecines complémentaires.

1. Le principe de parcimonie

C’est au XIVe siècle que ce principe, appelé aussi « rasoir d’Ockham », en référence au philosophe éponyme, fait son apparition et va constituer une des bases épistémologiques de la science rationnelle naissante. Inutile d’accumuler des myriades d’explications, le raisonnement le plus simple prévaut dans l’analyse des phénomènes observés. En d’autres termes, les explications les plus simples sont celles qui rendent compte des règles de la nature.

Cette manière de raisonner au plus simple, se retrouve dans notre manière de nous soigner, et devrait en théorie prévaloir à toute thérapeutique. Prenons un exemple. Une douleur lombaire est la plupart du temps liée à une trop grande sédentarité, un manque d’exercice physique qui fragilise un organisme encrassé par une alimentation pro-inflammatoire.

La parcimonie est l’attitude qui consiste à chercher dans l’hygiène de vie la cause de cette douleur et d’y apporter le bon médicament : une prise de conscience de la nécessité de changer sa manière de bouger et de se nourrir !

Opter pour les approches alternatives ne consiste pas à ajouter les compléments alimentaires aux séances d’ostéopathie, d’acupuncture et autre thérapie non invasive, mais à aller au plus pertinent et au plus direct.

2. L’écologie intérieure

Il n’y a pas que la planète Terre qui mérite des égards : notre corps, dans sa globalité physique, psychique, émotionnelle et sociale doit aussi être respecté. Nous pouvons accepter d’avoir recours à des moyens drastiques si nécessaire (chirurgie, utilisation de médicaments aux possibles effets secondaires). Mais nous nous devons de les refuser lorsque le jeu n’en vaut pas la chandelle. Nous connaissons la sensibilité de notre flore intestinale, ou microbiote, qui met plusieurs mois à se rééquilibrer après un traitement antibiotique. Il en va de même d’autres zones de notre corps. Pour cette planète-là, nous sommes le commandant en chef, profitons-en pour y faire régner l’harmonie.

Le mauvais chemin d’un lumbago ou d’une douleur au genou

Cela peut consister à prendre un anti-inflammatoire, associé à un antidouleur. On y ajoutera un troisième médicament destiné à protéger l’estomac d’éventuels effets secondaires. Lorsque la personne aura suffisamment erré d’améliorations en rechutes, on l’enverra de guerre lasse chez le kinésithérapeute. Celui-ci lui accordera une ...

Image description

Il vous reste encore 76% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 81, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous