Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Heilpraktiker, le praticien venu d’outre-Rhin

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Le Heilpraktiker possède une approche holistique de la santé.Le Heilpraktiker possède une approche holistique de la santé.

Pionniers en Europe dans la pratique du jeûne thérapeutique, les Allemands ont souvent une longueur d’avance en matière de routines hygiénistes. C’est désormais à la profession de Heilpraktiker de passer la frontière et de se faire connaître en France. En quoi consiste cette approche ?

Nom construit à partir de l’allemand Heil (« santé »), le Heilpraktiker désigne un praticien de santé naturelle en Allemagne et dans des pays germanophones comme la Belgique et la Suisse. Son statut légal se distingue de celui de médecin, bien que ces deux métiers possèdent des enseignements communs.

Couteau suisse

Phytothérapie, aromathérapie, iridologie, nutrition, gemmothérapie, thérapies manuelles, réflexologie, médecine traditionnelle chinoise ou ayurvédique, micronutrition, oligothérapie, mais aussi gestion du stress ou accompagnement psycho-émotionnel… Toutes ces méthodes naturelles sont à disposition de ce multispécialiste, qui choisira indistinctement celle qui s’adapte le mieux aux problèmes de son patient.

En cabinet, il établit un « bilan de vitalité » sur la base de cinq notions : le vitalisme, l’humorisme, l’hygiénisme, le causalisme et l’holisme. Le causalisme, ou notion de cause à effet, est fondamental dans le travail du Heilpraktiker : identifier et traiter la cause constitue le préalable à l’élimination du problème. En s’attachant à repérer l’origine des maux, il aide à endiguer leur chronicité.

Différence de formation et de législation

Si le Heilpraktiker partage beaucoup avec le naturopathe qui exerce en France, leur formation et leur encadrement juridique les distinguent nettement. En Allemagne, une part importante du cursus du Heilpraktiker comprend des enseignements de médecine conventionnelle. « Nous apprenons également le droit, l’hygiène, l’accueil ou encore les déclarations obligatoires des pathologies infectieuses », détaille Katéri Jouveaux, Heilpraktiker et formatrice installée à Toulouse. Un ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 67, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous