Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Du pain + de l'eau = un remède miracle

Article paru dans le journal nº 10 Acheter ce numéro
  • Du pain + de l'eau = un remède miracle

On mange de moins en moins de pain. On est passé de 900g de pain par personne et par jour en France il y a un siècle, à 160g par jour aujourd'hui. Quatre fois moins en cent ans... Lorsque je vois comment sont faites les baguettes actuelles, j'ai plutôt tendance à me méfier du pain, et donc à me réjouir de cette baisse spectaculaire de notre consommation. Mais j'imagine que nos aînés n'ont pas mangé de ce pain là à leur époque. Pendant des décennies, le pain (le vrai pain authentique) a constitué l'essentiel de leurs repas quotidiens et a permis à des milliers de personnes de survivre, malgré les difficultés. « C'est le pain qui chauffe, pas la fourrure ! » dit un dicton de sagesse populaire Russe.

Les Français ont toujours consommé beaucoup de pain, et c'est tant mieux pour eux, car le pain contient l'essentiel de nos besoins en vitamines, enzymes, oligo-éléments et minéraux divers. Enfin... quand je dis contient, je devrais plutôt dire « contenait », car aujourd'hui, une grande partie du pain consommé est souvent blanc, fabriqué avec de la farine raffinée et ses qualités nutritionnelles sont devenues moindres, voire nulles.

Le pain thérapeutique

Dans l'histoire médicale on entend parler ici ou là de pain utilisé à des fins thérapeutiques. Ainsi, le docteur et chimiste Friedrich Hoffman (1660-1742), qui fut médecin de Frédéric Ier, empereur de Prusse, avait utilisé en son temps le fameux pain noir à l'ancienne, le « pumpernickel », comme thérapie. Ce pain noir de Westphalie fut également utilisé comme bio-régulateur pour beaucoup de problèmes intestinaux. On appréciait sa capacité à faciliter et réguler la digestion ; on l'appelait même « le premier aliment médical ». En 1882 à Berlin le Pr Hoffmann avait constaté qu'en nettoyant les locaux infectés par le choléra et la typhoïde avec de la mie de pain, on ne trouvait plus de germes pathogènes. Des essais ont démontré les propriétés désinfectantes du vrai pain. En Autriche, des églises, tableaux, oeuvres d'art sont nettoyés tous les trois ans avec du pain au levain.

Le Brottrunk, ou moût de pain, une invention incroyable

Une histoire fabuleuse commence avec un maître boulanger allemand, Wilhelm Kanne qui au début du XXe siècle, racontait à qui voulait l'entendre que le pain était plus qu'un simple aliment et qu'il représentait une source de bienfaits pour la santé. Enthousiasmé, il commence à faire des recherches sur le pain et, après près de 20 ans de travaux avec son fils, puis son petit-fils, il met au point un pain fait à base de blé, de seigle et d'avoine bio et le fait fermenter à l'eau de source. Le liquide qui en résulte est nommé en allemand pain buvable, « Brottrunk ». Ce moût de pain, issu d'une fermentation lactique, est probablement l'un des meilleurs produits de santé que l'on connaisse actuellement.

Les aliments lactofermentés, ça sert à quoi ?

Les aliments lactofermentés, qui aident à la fabrication de l'acide lactique, permettent de lutter contre les problèmes intestinaux et participent à la régularisation du transit et à la désinfection de l'intestin. Ils luttent aussi contre la fatigue, l'anémie (les produits lactofermentés entraînent une meilleure assimilation du fer) et d'autres graves maladies comme le typhus, la tuberculose ou le choléra. Les produits lactofermentés sont une mine de vitamines, minéraux, oligo-éléments et enzymes, ils accompagnent favorablement les traitements contre les cancers et contribuent à une meilleure assimilation des vitamines par la flore intestinale.

Putréfaction et fermentation... c'est fini

Les aliments lactofermentés contrôlent remarquablement bien le climat écologique de l'intestin. Ils éliminent les germes pathogènes, ce qui évite toute fermentation ou putréfaction. Or les trois quarts des cellules immunitaires se trouvent dans l'intestin, qui est donc l'organe essentiel de notre immunité. Un dérèglement de l'écosystème intestinal provoque des troubles du transit (diarrhées, constipation, crampes, ballonnements, gaz, mauvaise haleine...). La synthèse des vitamines B, K et des enzymes de la digestion est altérée, les défenses générales de l'organisme sont donc affaiblies et certaines allergies ou intolérances se développent (eczéma, asthme, rhinite, psoriasis, acné), ainsi que des états inflammatoires (cystite, infection ORL), des maladies auto-immunes ou encore des troubles de l'humeur (dépression, déprime).

Plus de 100 substances antibiotiques dans le moût de pain

Le pain fermenté liquide possède une grande quantité de micro-organismes acidophiles. Levures, ferments, enzymes, acides aminés, minéraux, vitamines, oligo-éléments. Une étude de l'université de Leipzig parle de plus de 100 substances antibiotiques contenues dans le pain fermenté. Il est aussi particulièrement riche en magnésium actif, mais ce qui lui donne des propriétés exceptionnelles c'est que c'est le seul produit fermenté qui présente un équilibre entre plusieurs familles de bactéries lactiques.

Allez, je vous donne la recette !

La base du moût de pain est donc du pain complet composé de 50% de blé, 40% de seigle et 10 % d'avoine, tous bio, et mélangé à du levain entièrement naturel sans ajout de levure, avec du sel gemme, de l'eau de source et sans aucun ajout d'autres produits chimiques quels qu'ils soient. Il est fermenté en présence, entre autres, de lactobacilles acidophiles formés lors de la fermentation. Le pain, une fois panifié, cuit et pulvérisé est mis dans d'énormes cuves verticales où 1/3 de pain est mélangé à 2/3 d'eau de source. Le tout est fermenté par fermentation lactique pendant 6-9 mois. Oui, vous avez bien lu, fermenté entre 6 et 9 mois ! Une fois la fermentation terminée, il est filtré et mis en bouteilles remplies à ras bord, puis soumis à une espèce de faible choc thermique à basse température où le liquide passe rapidement de 30° à 4° ce qui lui permet de garder l'intégralité de l'ensemble de ses éléments nutritifs particuliers et se conserve ainsi pendant 4 ans. Dans les pays du nord de l'Europe (y compris la Belgique), le Brottrunk se trouve facilement, notamment en Allemagne, mais en France, c'est un peu moins courant. On trouve cependant dans certaines boutiques bio la fameuse boisson au pain, et encore plus facilement sur Internet, où la recette d'origine est commercialisée sous le nom de Brottrunk Kanne (cliquez ici).

Commencez par 3 semaines de cure.

Le goût un peu acide du produit ressemble vaguement à du cidre raté, mais si vous l'additionnez d'un bon jus de pomme ou de raisin, vous aurez là une boisson tout à fait délicieuse. Le produit est très peu sucré et convient tout à fait aux diabétiques, mais attention, pour ceux que cela concerne, il contient du gluten. CURE : 1ère semaine : 1/2 verre à vin matin et soir avant repas. 2ème semaine : 1 verre matin et soir avant repas. 3ème semaine : 3 verres par jour avant repas.

Un remède tout-terrain... avec quatre roues motrices

Voici une liste non exhaustive de toutes les maladies pour lesquelles le pain fermenté liquide peut être utilisé en prévention ou en traitement. Cela tape tous azimuts ! Difficile à croire et pourtant c'est vrai. De quoi souffrez-vous ? Contre quoi voulez-vous vous prémunir ? Cherchez vous-même dans la liste. Il y en a pour tous les goûts : allergies, problèmes de peau, intoxication aux métaux lourds, problèmes de digestion, fatigue, refroidissement, immunité... allergies alimentaires ? urticaire ? rhinites allergiques ? asthme allergique ? neuro-dermites ? intoxications aux métaux (surtout plomb, cadmium, mercure) ? déséquilibre de la flore intestinale ? fatigue générale (travaux Prs Maticek et Knopp) - frilosité - problèmes de sommeil ? diabète des personnes âgées ? refroidissement du corps ? troubles de la ménopause ? baisse de résistance face aux maladies infectieuses ? terrains dépressifs (travaux de Renzenbrik) ? acné ? psoriasis? eczémas ? verrues ? herpès ? zona ? perturbations stomacales ? crampes intestinales et diarrhées ? constipation ? goutte ? rhumatismes musculaires ? ulcères variqueux ? ?dèmes par insuffisance cardiaque ? excès de poids ? engorgement du foie et de la vésicule biliaire.

Testé pour traiter les enfants de Tchernobyl

Il a été constaté que l'acide lactique du blé fermenté est à même de décomposer certains hydrocarbures et d'éliminer certains produits nocifs de l'environnement y compris le Césium 137. Suite à la catastrophe de Tchernobyl, des enfants contaminés ont été pris en charge par l'hôpital de Mogilev (Ukraine) par le Dr Lesetchko. Pendant deux mois, les enfants reçurent 75cl de moût de pain par jour. Après ce traitement, leur taux de radioactivité avait diminué de 75% en moyenne. Les enzymes contenues dans le pain fermenté liquide sont donc capables de digérer et transformer le Césium 137.

Et ce n'est pas que pour les humains !

C'est souvent sous sa forme sèche et sous forme de croquettes que se présente le produit vétérinaire. Chiens, chats, veaux, porcs et moutons peuvent aussi profiter des bienfaits du ferment dans les aliments ou en application externe. Les vétérinaires allemands l'utilisent de plus en plus comme curatif mais aussi comme préventif. Les éleveurs de chevaux l'utilisent en externe pour faire des cataplasmes ou en interne pour les toux, la diarrhée, les difficultés de digestion, les problèmes de foie, le durcissement des muscles ou le pelage terne.

Du moût pour l'agriculture aussi

Des études rapportent que les régions du monde où l'on rencontre dans les terres arables une abondance de lactobacilles acidophiles, sont les meilleures et qu'elles sont les plus fertiles. Les plantes y sont vigoureuses et les fruits de belle qualité. Une terre pleine de bactéries produisant de l'acide lactique permet aux plantes de lutter contre les maladies comme les champignons et contre les parasites. Les bactéries transportent des sels minéraux dissous vers les racines des plantes et empêchent les éléments toxiques d'être transmis à la plante. Au contraire, même, ils sont éliminés dans le sol et transformés en éléments naturels. Arbres fruitiers, vignes, potagers, céréales et fleurs, vous pouvez tout traiter simplement en respectant l'environnement avec le pain fermenté.

Du moût pour dépolluer la terre

Pour finir sur les multiples effets bénéfiques de l'utilisation du pain fermenté, je voulais tout de même ajouter que des études ont été faites sur des sols contaminés aux hydrocarbures. 160m2 de terre polluée ont été mélangés à 200 litres de ferment liquide pour faire une expérience sur le nettoyage et l'assainissement de terrains souillés. Le mazout a été neutralisé en 8 semaines et la terre pouvait à nouveau être utilisée...

 

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous. Rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique Intestins kanne moût de pain
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes