Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le fœtus pas fan de café

Article paru dans le journal nº 66 Acheter ce numéro

Une étude portant sur quelque 1 000 femmes enceintes a montré que plus la consommation de caféine est importante pendant le premier trimestre de la grossesse, plus le risque de prématurité et de petit poids de naissance est élevé.

Les sources principales de caféine au sein de cette population étaient le thé (48 %) puis le café (39 %). Même si une tasse de thé ne contient que 33 mg de caféine (comparativement aux 100 mg d’une tasse de café), la dose de 200 mg/j – limite recommandée par le Collège des gynécologues obstétriciens américains –, est facilement dépassée, que l’on soit simple amatrice de l’une ou de l’autre de ces boissons.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Grossesse bébé café grossesse
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous