Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le fœtus n’aime pas le stress

Article paru dans le journal nº 46 Acheter ce numéro

Le raccourcissement des télomères (extrémités des chromosomes) est un phénomène physiologique. Plus on avance en âge, plus le phénomène s’accentue et plus le vieillissement de l’organisme s’aggrave. Ce phénomène naturel s’accélère en cas de stress et/ou de terrain inflammatoire. Afin de déterminer l’impact du stress de la femme enceinte sur son bébé, des chercheurs ont comparé des bébés de femmes ayant connu un stress important pendant leur grossesse, et des bébés de femmes présentant des troubles psychiatriques de longue date. Les enfants de la première cohorte présentaient un raccourcissement des télomères, mais pas leurs mères tandis qu’au sein de l’autre cohorte, la manifestation inverse était observée.

T. Send, M. Gilles, V. Codd, Neuropsychopharmacology, avril 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Grossesse Stress grossesse
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous