Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Perte du goût et de l’odorat

Article paru dans le journal nº 48 Acheter ce numéro

Âgé de 68 ans, je n’ai presque plus d’odorat depuis plus d’un an. J’ai également perdu le goût. J’ai fait une chute sur le menton qui a peut-être causé ces ennuis. Mais comme j’avais peu d’odorat, je n’ai pas fait la relation entre les deux. L’IRM n’a rien donné. Qu’en pensez-vous ?

Une étude récente évalue à 11 % le nombre de personnes âgées atteintes de troubles du goût liés à la prise de médicaments. Ce sujet a d’ailleurs été abondamment traité par la littérature scientifique, qui recense une liste immense de médicaments susceptibles de provoquer des perturbations du goût. La liste inclut les traitements des maladies cardio-vasculaires (antiarythmiques, bêtabloquants), les anti-infectieux (notamment les pénicillines, tétracyclines), les antifongiques, les antiviraux, les hypoglycémiants, les antihistaminiques, les psychotropes, les antispasmodiques… Les hypothèses avancées sont multiples et complexes. La plus fréquente est une déficience en zinc. Soit par chélation via les médicaments, soit par altération du métabolisme du zinc (au niveau moléculaire).

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique odorat

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous