Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Des groupes sanguins sensibles à la gastro-entérite

Article paru dans le journal nº 76 Acheter ce numéro

À l’heure où nous publions ces pages, une épidémie de gastro sévit toujours en France. La gastro-entérite virale, c’est un norovirus face auquel nous ne sommes pas tous égaux. Des chercheurs ont planché sur l’influence du groupe sanguin dans la propension à tomber malade. Les norovirus sont des virus non enveloppés. Plutôt qu’une membrane graisseuse (phospholipidique) pour l’envelopper, c’est une couche de protéines, la capside, qui sert de protection du matériel génétique du virus. Sans revêtement, cette capside est résistante à l’alcool (et aux désinfectants à base d’alcool), aux détergents, au savon. Ils peuvent résister des heures sur les mains et des jours sur les surfaces solides et les aliments. Le norovirus infecte les cellules tapissant l’intestin grêle, c’est le groupe sanguin qui peut déterminer si une personne va ou non tomber malade. L’appartenance à un groupe sanguin est déterminée génétiquement par des sucres, les oligosaccharides. Les norovirus de la gastro ont besoin d’un oligosaccharide (l’antigène H1) pour se fixer aux cellules qu’ils infectent. On estime à 20 % de la population européenne constituée de personnes ne fabriquant pas l’antigène H1. À quel groupe sanguin appartiennent-elles ? Au groupe B. Les autres (A, AB ou O) auront donc une tendance à tomber malade.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Gastro virus gastro-entérite
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous