Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

"La base, c’est l’énergie. Ne pas y croire, c’est ne pas croire à la vie", Jean-Luc Bartoli

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Jean-Luc Bartoli a 58 ans et exerce depuis une trenteine d'années à Saint-Brieuc. Copyright : Emmanuel PainJean-Luc Bartoli a 58 ans et exerce depuis une trenteine d'années à Saint-Brieuc. Copyright : Emmanuel Pain

Jean-Luc Bartoli est un ancien sportif de haut niveau, et champion de France et d’Europe vétéran de judo. Naturopathe de formation, c’est également un énergéticien reconnu et médiatisé. Il revendique une vision très pragmatique de sa pratique, mettant en avant l'activité physique et l'alimentation. Au cœur du mystère des guérisseurs, son dernier livre (en collaboration avec Grégoire Laville), est l’occasion de faire le point sur sa technique et de battre en brèche les préjugés qui l’entourent.

Alternative Santé. Vous êtes magnétiseur et guérisseur, mais réfutez ces termes. Pourquoi ?

Jean-Luc Bartoli. Le seul guérisseur que l’on peut aujourd’hui consulter, c’est celui que l’on porte à l’intérieur de soi. Donc ce mot ne me convient pas. Quant au terme magnétiseur, il suffit de regarder toutes les annonces signées de voyant-magnétiseur-marabout pour comprendre pourquoi je ne l’aime pas. Les Américains me considèrent comme un énergéticien ; c’est l’appellation qui me semble la plus adaptée.

Vous n’aimez pas non plus que l’on parle de médecines parallèles ou alternatives…

L’important, quand un problème de santé survient, c’est la complémentarité. Alternatif, ça veut dire quoi ? Un coup, on va voir le médecin, un autre, le magnétiseur ? C’est n’importe quoi. Certains sont à fond médecines naturelles, et vont droit dans le mur lorsqu’ils tombent vraiment malades. D’autres ont recours uniquement à la médecine conventionnelle, alors que l’emploi d’huiles essentielles pourrait se révéler efficace dans leur cas…

Quelles sont les maladies pour lesquelles vous ne pouvez rien faire ?

Je n’ai jamais guéri qui que ce soit. Je me décarcasse et mouille ma chemise tous les jours pour aider les gens à recouvrer la santé, c’est tout. On est là pour booster les personnes. En clair, dans la pratique, une séance comporte deux aspects : rééquilibrer l’énergie mal répartie dans le corps et recharger le patient.

En matière de maladies graves, comme le cancer, que ­pouvez-vous faire ?

Déjà, je n’agis sur les effets secondaires d’un cancer qu’à partir du moment où il peut être pris en charge sur le plan énergétique, pour la sécurité des patients. J’ai interrogé suffisamment de professionnels pour savoir que si l’on met de l’énergie sur quelqu’un atteint d’un cancer avec métastases, on nourrit ces dernières et on aggrave la pathologie. Je préconise donc une collaboration avec les médecins.

À ce propos, comment se passe la collaboration avec les médecins allopathes ?

Dans leur code de déontologie, les médecins ne peuvent « copiner » qu’avec leurs pairs. Cependant, si les collaborations avec les énergéticiens se faisaient en douce avant, les choses semblent changer. D’ailleurs, dans mon dernier livre, des docteurs s’expriment là-dessus et n’ont plus peur qu’on le leur reproche.

Vos interventions ont-elles lieu dans des hôpitaux et instituts de formation ?

Plus maintenant, mais ce fut le cas. Cela m’a permis d’échanger avec plusieurs personnes, principalement des femmes en deuxième ou dernière année de soins infirmiers. Je leur ai expliqué que sans le savoir elles allaient, à différents moments de leur carrière, faire le même travail que moi. Or quand on ne s’en rend pas compte, on se fait pomper son énergie. Avec quelqu’un d’alité ou qui n’est pas bien, on donne un peu plus qu’il ne faudrait, et on peut être vampirisé. J’ai rencontré ces femmes pour leur montrer quel était mon travail et comment je ...

Image description

Il vous reste encore 76% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 67, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous