Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le sel cristallin de l'Himalaya : de l'eau de mer préhistorique

Article paru dans le journal nº 8 Acheter ce numéro

C’est la diversité et la cohérence naturelle des éléments en présence qui confèrent au sel cristallin ses qualités, en particulier ses propriétés bioénergétiques. Ce sel provient de l’assèchement des mers préhistoriques dont la teneur en sels et en éléments divers était identique à la composition minérale du sang (c’est la salinité du sang qui permet la conduction électrique, condition absolue à tout échange d’informations entre les cellules). Ce sel permet de dissoudre les toxines
et les métaux lourds.

Le sel cristallin de l’Himalaya, formé il y a 250 millions d’années à la suite de l’assèchement des mers, est la forme la plus rare de sel. Sa structure est fondamentalement différente de celle du sel gemme. La structure du sel cristallin n’est en effet pas moléculaire, mais électrique. Suite à la pression énorme subie lors de la formation du massif himalayen, les éléments du sel cristallin de l’Himalaya (magnésium, calcium, potassium et de nombreux autres éléments) ont adopté une forme colloïdale ionisée et ont été réduits à une dimension tellement infime qu’ils peuvent être directement exploités par les cellules sans même passer par le métabolisme.

La même composition minérale que le sang

C’est la diversité et la cohérence naturelle des éléments en présence qui confèrent au sel cristallin ses qualités, en particulier ses propriétés bioénergétiques. Ce sel provient de l’assèchement des mers préhistoriques dont la teneur en sels et en éléments divers était identique à la composition minérale du sang (c’est la salinité du sang qui permet la conduction électrique, condition absolue à tout échange d’informations entre les cellules).

Dissout les toxines et les métaux lourds

Les bienfaits d’une consommation régulière d’eau salée au sel cristallin sont nombreux. Outre un apport sous une forme pure et préservée de minéraux immédiatement assimilables, on constate une amélioration du terrain qui se répercute sur les fonctions d’autoguérison du corps en renforçant le système immunitaire, et en provoquant un rééquilibrage énergétique.

La consommation de sel cristallin va entraîner une détoxication en profondeur de l’organisme. Il est recommandé pour les acidités d’estomac et les reflux gastriques. Le sel cristallin va rétablir l’équilibre acido-basique (le PH sanguin) et agira de manière spectaculaire sur la gêne causée par des reflux gastriques chroniques. Détoxiquant puissant (une propriété vérifiée par analyse d’urine), il dissout ou démantèle toxines, déchets et substances nocives présents dans le corps. Il élimine notamment les métaux lourds (mercure, plomb) et dissout les dépôts calcaires.

Sur le long terme, l’usage de l’eau salée au cristal de sel a une action bénéfique sur des affections comme l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes déformants ou les calculs rénaux et biliaires, car il aide l’organisme à briser les dépôts et à les éliminer.
Ce faisant, il stimule et ré­gule le transit intestinal car la réaction de l’intestin ne se fait pas attendre et constitue un signe tout à fait normal de son action.

On a également constaté que le sel cristallin réduit le comportement de manque en cas d’accoutumance. Utilisé en bain, il a une action bénéfique sur les problèmes de peaux sèches, telles qu’eczéma et psoriasis. En usage cosmétique, il équilibre le PH de la peau et la purifie.

Mode d’emploi

Eau salée au cristal de sel : dissoudre un cristal (de la grosseur d’un caillou) dans un bol d’eau de source. Vous diluerez chaque matin une cuillère à café de cette eau salée dans un verre d’eau de source. Faire des cures de 21 jours suivies d’une pause de 7 jours.

Bain détoxinant : Ce type de bain est très pratiqué en Inde. Dissoudre 500 g de sel dans le fond de la baignoire, puis la remplir d’eau. Prendre deux bains par semaine pendant quinze jours, puis cesser la cure pendant 15 jours avant de la reprendre une fois. Le bain ne doit pas durer plus de 30 minutes.

Mélangé à de l’argile, il peut enfin être utilisé comme masque de visage (des formules élaborées mélangeant argile et huiles essentielles existent). Ne pas appliquer le masque plus de dix minutes afin de ne pas obstruer les pores de la peau.

NB : le sel cristallin de l’Himalaya que vous pourrez vous procurer en cliquant sur ce lien provient des versants himalayens du Pakistan (les plus ensoleillés) et il est extrait à 2000 m d’altitude. La société qui le produit garantit les modes de sélection, de transformation et de conditionnement, ainsi que le respect de l’éthique du travail tout au long du processus.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique sel sel de l'himalaya bain détoxinant

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous