Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Comment la France soutient les nanomatériaux alimentaires…

Article paru dans le journal nº 20 Acheter ce numéro

C’est toujours le grand flou autour des nanomatériaux et il est difficile de savoir quand on y est exposé. On sait déjà que les emballages, instruments de cuisine, parois de réfrigérateur, filtres à eau ou encore planches à découper en contiennent de plus en plus ou que certains sont très meployés comme le dioxyde de titane (E171)  ou les nanosilices (E550/551)... mais c’est tout ! Alors que l’Europe avait voté l’obligation de les mentionner sur les étiquettes alimentaires à partir de décembre 2014, les discussions se sont enlisées et le flou juridique persiste. En novembre dernier, bonne surprise à Bruxelles : les députés européens ont proposé un moratoire pour les interdire en l’absence d’évaluation de leur impact sur la santé. Un vote devrait ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 20, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Sur le même sujet
Tags sur la même thématique Coups de gueule nanomatériaux dioxyde de titane
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes