Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Sigmoïdite diverticulaire

Article paru dans le journal nº 30 Acheter ce numéro

Ma maman (60 ans) a une sigmoïdite diverticulaire. Elle est sous antibiotiques. Sachant que le retrait du sigmoïde n’a rien d’anodin, je voulais savoir si vous aviez des conseils qui pourraient éviter d’en arriver là ?

Notice (8): Undefined offset: -1 [CORE/plugins/plugin_as/views/helpers/articles.php, line 22]

Cette pathologie touche le côlon sigmoïde qui présente des petites hernies de forme arrondie (diverticule) dont la grosseur peut aller de la taille d’un pois jusqu’à celle d’une grosse noisette. La complication est la diverticulite, une inflammation d’un diverticule. Des études démontrent que la consommation de fibres, en particulier insolubles, est associée à une diminution du risque de diverticulite. En fait, les fibres, en favorisant le transit et en prévenant la constipation, s’opposent au contact des substances toxiques et empêchent les inflammations des diverticules. De nombreux aliments contiennent des fibres insolubles : le son de blé, de nombreux fruits et légumes, sans oublier les pains et les céréales complètes. L’opération me semble donc parfaitement évitable.

Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes