Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Attention aux excès de triglycérides

Article paru dans le journal nº 56 Acheter ce numéro

Depuis des années et des années, la médecine classique ne cesse de rappeler que seul le taux de cholestérol permet d’évaluer le risque cardiovasculaire. Heureusement les temps changent, et les doxas d’hier s’effondrent pour laisser place aux propositions du présent. En l’occurrence, les études scientifiques montrent que la surveillance du taux de triglycérides est beaucoup plus fiable. Pour rappel, les triglycérides sont tout aussi bien apportés par les graisses alimentaires que fabriqués par notre organisme lors de la dégradation par le foie des sucres rapides.

Sans être un savant, on imagine bien que des agapes trop riches en sucre et des libations fortement alcoolisées ont pour conséquence une production accrue de triglycérides, qui potentialise le risque d’accident cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) ainsi que le risque de pancréatite (inflammation du pancréas).

Quelles solutions ?

Les chercheurs planchant sur le sujet ont avéré, dans de récentes études, qu’un taux de triglycérides se rapprochant de 1,5 g/L témoigne d’un état de santé cardiovasculaire morbide. Idéalement, notre taux de triglycérides devrait toujours être inférieur à 1,2 g/L. Alors, que propose la médecine classique ?

C’est là le que le bât blesse : pas grand-chose, puisqu’elle n’offre que très peu de solutions pour corriger l’excès de de triglycérides. Elle recommande et prescrit des fibrates, dont les effets secondaires sont tels que même la revue Prescrire les a classés dans sa liste noire des médicaments à proscrire. C’est dire !

Pourtant, des solutions existent, et c’est la médecine alternative qui est véritablement force de proposition ici. En l’espèce, un traitement se révèle très efficace depuis que l’on sait que les polyphénols agissent à la fois comme des hormones, des enzymes ou des catalyseurs, et interviennent donc efficacement dans de nombreux processus biologiques. En particulier dans le fonctionnement du foie. Hepareg est un complexe original et breveté issu des recherches en biologie de la nutrition. C’est un concentré de bio-flavonoïdes, de polyphénols et de flavones issu de fruits (kaki), de plantes ( Artemisia vulgaris, Filipendula ulmaria, thé vert) aux propriétés hépato-protectrices et régénérantes de la cellule hépatique.

Plus d'infos : Hepareg, Laboratoire PHS, Tél. : 01 76 38 20 18, www.perfecthealthsolutions.eu

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous