Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les racines de la médecine chamanique

Article paru dans le journal nº 57 Acheter ce numéro
  • Appeler la chance, lever des obstables, éloigner les malheurs, les problèmes.. les chamans peuvent vous aider.Appeler la chance, lever des obstables, éloigner les malheurs, les problèmes.. les chamans peuvent vous aider.

Associant pratiques divinatoires, médecine et croyances cosmologiques, le chamanisme considère l’être humain comme une composante (et non comme le maître) de la nature. Une vision du monde venue du fond des âges qui continue de nous inspirer aujourd’hui.

Afin de communiquer avec les ancêtres, les énergies ou l’esprit de la nature il faut trouver des humains hors du commun, les chamans, capables d’entrer en contact avec eux, de voir, d’entendre et de sentir le monde de l’invisible. La transe utilisée par les chamans n’est autre qu’un état modifié de conscience : tentative de chercher une information, une explication, de comprendre un phénomène. La fonction de chaman se transmettait de père en fils. Aujourd’hui, l’élu est repéré pour avoir la capacité à communiquer avec les esprits, il est longuement formé par un maître. L’état de transe souvent collective s’accompagne de tambours, de danses, d’objets sacrés, de psalmodies, de substances végétales aux propriétés puissantes...

Déjà à la préhistoire

Les travaux de Jean Clottes, spécialiste de l’art préhistorique du Paléolithique, confirment l’hypothèse que la transe existait déjà il y a 70 000 ans, époque où se sont séparés les aborigènes australiens et les Eurasiens qui pratiquaient déjà le chamanisme. Ces sociétés faisaient appel à des cérémonies rituelles. Certaines réalisations picturales (visibles entre autres sur les sites de Lascaux et Chauvet) évoquent la quête des esprits, la recherche de failles spatio-temporelles pour passer de l’autre côté.

Rites universels

Le chamanisme ne se réduit pas aux traditions lointaines des plaines mongoles : tous les continents sont concernés. Les rites chamaniques sont largement universels, mais leurs pratiques sont totalement irrationnelles aux yeux de la science. La médecine occidentale ne fait pas preuve d’une grande ouverture sur le monde des esprits, de l’inconscient, du caché...

Parmi certaines ethnies mongoles établies autour du lac Baïkal en Sibérie, le chaman entrait en contact avec les « âmes » des ancêtres qui leur avaient laissé pâturages et troupeaux. Ils leur demandaient protection grâce aux offrandes et sacrifices de bétail. Dans les années 1920, les autorités communistes ont mis un coup d’arrêt aux coutumes spirituelles et religieuses. « Certains chamans ont continué dans la clandestinité, d’autres ont détruit leurs objets rituels, d’autres encore ont été emprisonnés ou exécutés », raconte l’anthropologue Lætitia Merli spécialiste du sujet. Après la chute du bloc soviétique, dans les années 1990, les populations se sont réapproprié leur héritage spirituel et culturel, les rituels ont évolué, intégrant les pratiques des religions locales.

Des chamans, pour quoi faire ?

Appeler la chance, lever des obstacles, éloigner les malheurs, les problèmes de famille, de boulot, de santé... les chamans peuvent aussi aider à la guérison d’une personne si la maladie est définie comme relevant d’un mauvais sort ou d’une action néfaste des esprits. Costumes, grigri et plumes laissent aujourd’hui place à plus de sobriété, et la demande est en constante augmentation. Que recherche-t-on à travers ces pratiques ? Quelle que soit la manière de rechercher ces informations, chez les esprits, ...

Image description

Il vous reste encore 52% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 57, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous