Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’autorégulation, un potentiel oublié

Article paru dans le journal nº 60 Acheter ce numéro
  • Il est possible de sortir l’organisme de son apathie afin qu’il retrouve ces capacités d’autorégulation grâce au mouvement régénérateur.Il est possible de sortir l’organisme de son apathie afin qu’il retrouve ces capacités d’autorégulation grâce au mouvement régénérateur.

Nous ne faisons pas assez confiance à notre organisme. Toujours en quête de nouvelles méthodes de santé, nous oublions qu’il existe en nous des capacités innées d’autorégulation, capables de remettre bien des choses en place, dans notre corps comme dans notre esprit. Encore faut-il les (ré)activer.

médi

Si nous éprouvons un besoin d’assistance extérieure pour maintenir notre équilibre, tant physique que psychique, c’est souvent parce que nos capacités innées d’autorégulation ont beaucoup perdu de leur puissance. Enfant, notre corps est très réactif, il ressent immédiatement la moindre perturbation et réagit sur le champ pour la réguler. La fièvre monte vite, diarrhées, vomissements ou éruptions cutanées se déclenchent très facilement. Le problème, c’est que tous ces symptômes régulateurs ne sont pas pris comme tels par les parents, qui y voient au contraire des dérèglements et administrent à leur petit un médicament qui les fera disparaître.

Bobos qui dégénèrent

Cela a plusieurs conséquences fâcheuses. D’abord, en neutralisant les réactions que le corps déclenche spontanément pour rétablir son équilibre, on empêche l’autorégulation. En plus, on court le risque de voir la situation dégénérer en affections plus graves : un rhume traité (ou plutôt « maltraité » ?) peut se transformer en pneumonie, une tension musculaire neutralisée se convertir en hypertension artérielle, etc. Enfin, si l’on poursuit cette chasse aux symptômes pendant des années, l’organisme finit par se désensibiliser. C’est la vraie cause de la plupart de nos problèmes : n’ayant pas conscience de ce qui ne va pas, le corps ne réagit pas et le dysfonctionnement s’installe. Ainsi le cancer – maladie de désensibilisation typique – fait son nid en silence sans aucun symptôme apparent.

Heureusement, cette dégradation n’est pas irrémédiable. Il est possible de sortir l’organisme de son apathie afin qu’il retrouve ces capacités d’autorégulation. Certaines méthodes proposent de le faire en renforçant le système immunitaire grâce à un régime alimentaire, ou en se libérant du stress par des pratiques psychocorporelles ou de la méditation. Si tout cela peut avoir des effets positifs sur le fonctionnement de l’organisme, il est possible d’aller plus loin en s’en remettant totalement à la sagesse du corps.

Le système involontaire

C’est ce que propose le katsugen undo (« mouvement régénérateur »). Contrairement à la plupart des autres méthodes, il ne s’agit pas ici d’exécuter des gestes techniques ou de prendre des postures : les pratiquants sont invités à cesser toute activité et oublier toute recherche pour s’abandonner « corps et âme » pendant les séances. Le but : déconnecter le système « volontaire » de l’organisme et laisser le système « involontaire » seul maître à bord. Sa fonction est de maintenir l’équilibre : il ouvre ou ferme les pores de la peau selon la température ambiante, expulse les épines et les corps étrangers, déclenche vomissements et diarrhée pour évacuer des aliments avariés, ou la fièvre en cas d’invasion microbienne. Au cours des séances, le système involontaire va chercher à réajuster tout ce qui a été faussé dans le corps comme dans l’esprit, en déclenchant des réactions spontanées – mouvements, postures –, parfaitement adaptées aux besoins de ...

Image description

Il vous reste encore 63% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 60, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous