Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les produits laitiers sont nos amis pour la vie… ah bon ?

Article paru dans le journal nº 54 Acheter ce numéro
  • « Peu importe la qualité du lait pourvu qu’on se fasse du pognon »« Peu importe la qualité du lait pourvu qu’on se fasse du pognon »

Le scandale du lait contaminé vient une nouvelle fois nous rappeller l'importance de l'allaitement maternel. Quelle mère voudrait empoisoner son enfant avec du lait en poudre produit par des industriels pour qui peu importe la qualité du lait, du moment qu'ils se fassent "du pognon" ?

Un nouveau scandale alimentaire vient s’ajouter à la liste pourtant déjà longue de ceux qui éclaboussent le monde de l’industrie agroalimentaire

Cette fois, le produit mis en cause est un produit sensible, car il s’agit d’un aliment destiné aux enfants et aux nourrissons : le lait. Hormis le fait que nous martelons depuis des années que le lait de vache est uniquement destiné aux veaux, c’est une nouvelle fois l’appât du gain qui est le moteur de cette… vacherie.

L’industrie agroalimentaire n’a qu’un seul objectif en tête : faire un maximum de bénéfices ! Ce que dit sans sourciller le discret patron (on comprend maintenant pourquoi) de Lactalis : peu importe le biberon pourvu qu’on vende du lait ! Comprendre : « Peu importe la qualité du lait pourvu qu’on se fasse du pognon »…

Mais il y a lait et lait, celui vendu par cette multinationale aux ambitions commerciales mondiales n’est pas consommable, voire même pathogène. Toute entreprise doit dégager des bénéfices pour vivre, mais est-ce une raison suffisante pour nous empoisonner ?

Le lait est un produit alimentaire à fort potentiel affectif. Les publicitaires (ceux qui vendraient du sable à un Touareg) ne s’y trompent pas. En donnant du lait à votre enfant, vous l’aimez et en même temps vous maintenez son cordon ombilical actifAliénation perverse, surtout passé 18 ans ! Mais le propos n’est pas celui-là. Depuis des années, nous informons la jeune maman de la nécessité d’allaiter son nouveau-né. Ceci pour une raison très simple : seul le lait maternel (et non pas le lait « maternisé » allergène vendu à prix d’or en pharmacie) convient aux nouveau-nés. En plus de les nourrir, il les aide à développer leurs défenses immunitaires à l’abri de celles de leur mère. Je n’évoque même pas la relation fusionnelle et unique qui se crée entre la mère et l’enfant parfois au détriment de la relation avec le père (merci le tire-lait !).

Mais alors que faire ? C’est simple, allaitez votre enfant le plus longtemps possible (en général jusqu’à l’apparition des premières dents). Poursuivez ensuite avec un lait d’amande bio dont la teneur en calcium est trois fois supérieure à celle du lait de vache. Parfaitement assimilable, ce lait végétal vous évitera les pathologies ORL, les allergies et autres tracas.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Herbe d’orge en poudre bio par Amoseeds.com (5 % de remise avec le Code AS05)

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous