Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les édulcorants augmentent la porosité intestinale

Article 100% numérique
  • Consommer des édulcorants, un danger pour l'intestinConsommer des édulcorants, un danger pour l'intestin


Les édulcorants de synthèse ont connu le succès dès leur mise sur le marché dans les années 1970 et se retrouvent depuis dans de très nombreuses denrées alimentaires. Avec un pouvoir sucrant élevé, associé à un faible apport calorique et un effet modéré sur la glycémie, les édulcorants semblaient particulièrement indiqués pour certains consommateurs comme les diabétiques ou les personnes en surpoids.

Mais les édulcorants ne se sont pas révélés aussi efficaces qu’attendu pour limiter l’épidémie mondiale d’obésité. La recherche s’est donc intéressée à ce revers et s’est rendu compte qu’en réalité, les édulcorants augmentent la dépendance au goût sucré, perturbent le microbiote intestinal, renforcent l’appétit, génèrent des intolérances au glucose et surtout, altèrent l’épithélium intestinal. Celui-ci est, dès lors, moins efficace dans son rôle de barrière naturelle et laisse passer des composés alimentaires et des pathogènes qui, normalement, ne pénètreraient pas dans l’organisme.

Une nouvelle étude in vitro vient de montrer que les trois édulcorants les plus consommés ‒ sucralose, aspartame et saccharine ‒ avaient tous un impact sur la perméabilité intestinale. À de faibles concentrations, le sucralose et l’aspartame entraînent déjà une augmentation de la perméabilité du tissu épithélial. À des concentrations élevées telles qu’on peut les rencontrer chez les gros consommateurs de produits alimentaires « light », l’aspartame et la saccharine induisent carrément l’apoptose et la mort cellulaire sur les cellules de l’épithélium intestinal de lignée Caco-2 utilisées dans cette étude. À consommer avec prudence, donc…

Source :

« Artificial sweeteners disrupt tihgt junctions and barrier function in the intestinal epithelium through activation of the sweet taste receptor, T1R3 », dans Nutrients, Juin 2020

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sucre dysbiose intestinale édulcorants

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous