Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le poisson, c’est toujours bon ?

Article paru dans le journal nº 59 Acheter ce numéro

Une étude commanditée par l’ONU et portant sur la consommation hebdomadaire de poissons et de produits de la mer dans 171 pays, entre 1961 et 2011, vient de révéler que, dans 38 % de ces pays, la quantité de méthylmercure dans ces aliments est telle qu’elle compromet le développement normal du fœtus. De façon quasi simultanée, ont été publiés les résultats d’une étude portant sur la consommation de panga (Pangasianodon hypophtlamus), un poisson d’eau douce, produit en grande quantité au Vietnam et en Thaïlande, et l’un des plus consommés du fait de son faible coût. Là encore, la quantité de mercure ingérée peut facilement dépasser le seuil sécuritaire. Le mercure est toxique et le méthylmercure en est la pire des formes. Quant à la notion de seuil sécuritaire, au-dessous duquel le risque serait négligeable, est malheureusement fausse. Elle ne prend pas en compte les observations faites depuis des décennies par les homéopathes, qui en ont décrit les effets délétères à des doses minimes – tout particulièrement chez les personnes qui y sont sensibles. Si manger du poisson reste recommandé, il est bon que sa consommation soit accompagnée de légumes et de fruits frais, riches en antioxydants, et d’une prise de chlorella (2 à 4 gélules par jour suffisent) : cette microalgue a la propriété de purifier l’organisme d’un grand nombre de toxiques.

R. A. Lavoie, A. Bouffard et col., dans Scientific Reports, avril 2018 ; M. Rodriguez, A. J. Gutierrez, N. Rodriguez et col., dans Chemosphere, avril 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
Tags sur la même thématique Alimentation détox poisson intoxication mercure chlorella
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous