Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La malbouffe de nouveau épinglée

Article paru dans le journal nº 55 Acheter ce numéro
  • L’impact du mode alimentaire occidental perdure des années. Il vaut donc mieux ne jamais succomber à la junk food. L’impact du mode alimentaire occidental perdure des années. Il vaut donc mieux ne jamais succomber à la junk food.

De récentes études scientifiques accusent la junk food d’épuiser notre système immunitaire. Encore une bonne raison d’adopter une alimentation plus saine!

Selon une étude récente, notre système immunitaire réagit de façon similaire quand il est exposé à une infection bactérienne ou à un régime riche en calories, en graisses, en sucres et pauvre en fibres. Toutefois, ces deux facteurs stressants ne supportent la comparaison que le temps de quelques semaines, voire quelques mois.

L’immunité sous pression

En effet, si l’empreinte de l’infection bactérienne sur les défenses s’estompe rapidement dès qu’un traitement adéquat est mis en place, facilitant la restauration du microbiote intestinal, l’impact du mode alimentaire dit occidental perdure des années.

Ainsi, chez les personnes dont l’alimentation quotidienne repose sur la restauration rapide et les plats préparés, le système immunitaire est constamment sollicité. Cela provoque une altération de la programmation de certains gènes des cellules souches de la moelle sanguine, altération qui favorise la constitution d’un terrain inflammatoire chronique. Une situation qui facilite le développement – entre autres – de l’artériosclérose (à l’origine de la plupart des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux) et du diabète de type 2.

Réponses inadaptées

Si adopter durablement un mode alimentaire plus sain (méditerranéen, végétarien, paléolithique, Okinawa) réduit rapidement la sévérité de l’inflammation, la programmation pervertie des gènes de cellules souches sanguines par la mauvaise hygiène alimentaire persiste. Notre système immunitaire garde en mémoire l’agression dont il a été victime et reste sur ses gardes face à toute rechute dans le mode alimentaire occidental. L’inconvénient est que la réponse qu’il a mise en place est inadaptée et génératrice de nombreux phénomènes de dégénérescence via l’inflammation chronique.

Il vaut donc mieux ne jamais succomber à l’attraction des innombrables messages publicitaires vantant la facilité d’accès et la convivialité des produits alimentaires de la restauration rapide et de la grande distribution !

Metabolism, janvier 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous