Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La diététique chinoise

Article paru dans le journal nº 18 Acheter ce numéro
  • dietetique-chinoise-alternativesante.frdietetique-chinoise-alternativesante.fr

Dans le domaine des médecines non conventionnelles, la diététique est l’occasion d’affrontements acerbes où des théories contradictoires s’entrechoquent. Le tout crée un sentiment de confusion où personne ne sait exactement ce qu’il faut faire vraiment concernant son alimentation. La diététique chinoise reste heureusement une référence incontournable ancrée dans plusieurs milliers d’années de pratique et d’observation. Avec Philippe Sionneau, découvrez quels en sont les grands principes.

Tout d’abord, il faut comprendre qu’elle a une expérience de très nombreux siècles. Elle a prouvé ainsi que ses principes étaient bien fondés puisqu’ils permettent au peuple chinois actuel d’avoir une espérance de vie équivalente à celle des pays occidentaux malgré des conditions de vie bien plus difficiles et une sous-médicalisation.

Ensuite, elle se base sur les enseignements d’un système médical complet, cohérent, efficace qui est de plus en plus reconnu à travers le monde : la médecine chinoise. Tous ces avantages lui permettent de répondre à des questions sensibles telles que : « devons-nous manger cru ou cuit ? Ou devons-nous boire beaucoup ? »

Manger cru ou manger cuit ?

Selon la médecine chinoise, l’estomac est un peu comparable à une casserole qui a besoin de feu pour décomposer le bol alimentaire. Ce feu est assuré par la rate aidée par les reins. Si la rate est faible, ou si nos reins sont déficients (ou les deux), nous aurons, durant la digestion, des lourdeurs, des flatulences, des gonflements abdominaux ou froid aux pieds et aux mains (signes que l’énergie est complètement concentrée sur l’assimilation des aliments), une fatigue après le repas, des selles molles, voire lientériques. L’évidence est que nous avons donc besoin de chaleur pour digérer. Pour qu’un aliment soit facilement transformé en énergie, il faut qu’il soit, au moment de son absorption, à la température de l’estomac.

Si vous versez un verre d’eau froide dans une casserole et que vous chauffez cette eau à 38°C, vous observerez qu’il faut un certain temps et une certaine quantité d’énergie, sous forme de gaz, de bois ou d’électricité. Il est facile de comprendre que si vous buvez le même verre d’eau froide, vous consommerez pour le digérer une plus grande quantité d’énergie que pour digérer un verre d’eau chaude. Ce genre de gaspillage, à la longue, sape nos réserves énergétiques et nuit à notre santé.

L’erreur du cru

La médecine chinoise considère que tout aliment absorbé cru va demander au corps une plus grande quantité d’énergie. Celle-ci aurait pu être économisée si la nourriture avait été cuite. Et ceci est d’autant plus vrai que l’aliment n’aura pas été, au préalable découpé finement et correctement mastiqué. Les précieux nutriments (vitamines, oligo-éléments, minéraux, enzymes…) que nous croyons préserver en mangeant cru, en fait, nous coûtent cher car leur assimilation n’est pas garantie et la balance énergétique entre apport et coût, au bout du compte n’est pas forcément positive.

Et pourtant…

Il est évident que le cru est tout de même plus riche en vitalité et en éléments indispensables à la vie (acides gras essentiels, vitamines, enzymes…). La cuisson dénature et détruit une partie de ces éléments (surtout les cuissons à haute température des cocottes minutes). Une alimentation cuite est morte disent les partisans du « cru », car elle dévitalise l’aliment et fait perdre les éléments subtils, déjà largement mis à mal par des moyens de ...

Image description

Il vous reste encore 77% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 18, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous