Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Conseils diététiques anticoagulant

Article paru dans le journal nº 66 Acheter ce numéro

Une nourriture riche en oméga-3, tel que préconisé aujourd’hui, est fluidifiante. Quand on y associe fruits, céréales complètes, noix, ail, épices et compléments alimentaires (magnésium et coenzyme 10), la fluidité est encore augmentée. Si, comme moi, on se nourrit ainsi au quotidien, et qu’en même temps on prend un anticoagulant, y a-t-il risque d’hémorragie ?

Il faudrait une ingestion importante des produits cités (noix, ail…) pour interférer sensiblement avec votre traitement anticoagulant. Deux règles s’imposent toutefois pour une complémentation naturelle : la saisonnalité (de mai à juillet pour votre problème circulatoire), la durée de la complémentation (de deux mois pleins au maximum entrecoupés d’un arrêt de huit à dix jours). Plus d’infos dans le livre La BioSanté des 5 saisons (éd. Trédaniel, 2009).

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique alimentation anticoagulant fluidifiant sanguin

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous