Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Qui a piqué dans la caisse des victimes de médocs ?

Article paru dans le journal nº 64 Acheter ce numéro

Vous connaissez l’Office national d’indemnisation des accidents médicamenteux (l’Oniam) – mais non, ce n’est pas une racine aux vertus miraculeuses des forêts tropicales ! Théoriquement, l’indemnisation des victimes de médicament c'est lui.

Or, il apparaît que 25 millions d’euros se seraient volatilisés de ses caisses, sans que personne ne sache où ni dans quelle poche. Du coup, tous les dirigeants de l’Oniam – passés et actuels – seront entendus par une section de recherches de la Gendarmerie nationale.

Créé il y a quinze ans, cet organisme a traité 4 600 demandes d’indemnisation en déboursant 135 millions d’euros. Et c’est tout à son honneur, tant l’Oniam montre « une gestion budgétaire et administrative ahurissante pour une telle structure ». Les chargés des finances se sont montrés incapables d’identifier des créances portant sur… 30 millions d’euros.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous