Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le baume du tigre trop efficace pour qu'on le laisse libre

Léonard Katz  rédigé le 25 octobre 2014 à 18h45
Connectez-vous pour devenir référent « Douleur »

Répondez aux membres du site

  • Baume du tigre - Alternative SanteBaume du tigre - Alternative Sante
Article pARU dans le journal nº 17 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « Douleur »




4.6666666666666675
24 avis
Icône d'impression

Le baume du tigre se vend à chaque coin de rue dans les pays asiatiques*. Là bas, il est utilisé dans tous les foyers pour soulager à la fois les douleurs rhumatismales et musculaires (tendinites, épicondylite...) mais aussi les rhumes, les migraines, les sinusites... Mais chez nous, on s'en méfie car de nombreuses rumeurs ont couru à son sujet. Il serait interdit à la vente en France**, il contient de l’opium ou trop de camphre… Mon Dieu ! Si un enfant venait à en avaler ! Par ailleurs, même les consommateurs les plus convaincus commencent à douter de son efficacité car trop de baumes du tigre de qualité discutable se vendent sous le manteau (notamment ceux qui proviennent de Thaïlande). Le baume du tigre est un des grands remèdes de la médecine naturelle qu’il faut réhabiliter.

Le baume du tigre ou baume essentiel ou baume chinois est réellement né en 1926 à Singapour sur la base d’une formule chinoise utilisée contre les douleurs. Cette formule avait été mise au point par un herboriste, Aw Chu Kin qui vivait à Rangoon (Birmanie). Et c'est un de ses deux fils qui mit au point la formule définitive. Celle-ci a été commercialisé à partir de cette date par la société Aw Boon Haw (le nom du fils) sous la marque baume du tigre (tiger balm) blanc et rouge.

Du camphre et de la menthe essentiellement

Malheureusement, la quasi-totalité des "baumes du tigre" commercialisés en France ne sont que de pâles copies du véritable baume du tigre.

L'explication tient à la fois à des considérations économiques et réglementaires.

Beaucoup d'ingédients du baume du tigre sont issus de matières premières assez chères. Et au prix souvent très bas auquel on vous en propose aujourd'hui dans les boutiques (comme celles des quartiers chinois) indique bien que certains ingrédients essentiels ont été remplacés par d'autres. C'est ce qui explique d'ailleurs le peu d'efficacité de ces formules.

Quant aux contraintes d'importation et de commercialisation, elles bloquent l'arrivée chez nous de produits authentiques.

Le véritable baume du tigre est en fait un mélange de :

  • camphre (entre 17 et 25 %),
  • menthol (de 8 à 12 %),
  • essence de cajeput (entre 6 et 8 %),
  • huile de menthe (entre 8 et 10 %),
  • essence de clou de girofle (entre 1 et 2 %) et
  • essence de cassis pour le baume rouge (entre 1 et 2 %) et essence d'eucalyptus pour le baume blanc.
  • On utilise enfin de la paraffine pour fixer l’onguent (40 à 42 % du produit).

Pour faire votre choix, il est essentiel de vérifier que les ingrédients cités ci-dessus sont bien présents car la forte
concentration des ingrédients est un facteur important
des propriétés de ces produits. Elle est nettement inférieure, par exemple, dans les baumes Sloan (8%) et Hurix (3,4%) et ils manquent dans le Pain balm Himalaya

Nota : la paraffine est un dérivé du pétrole, mais il semble impossible de s'en procurer sans cet ingrédient.

Comment le choisir ?

  • Les présentations : le baume existe en pots de verres (environ 20 g), en boîte en fer (10 et 20 g net), en huile (25 et 60 ml) et enfin en stick (20 g). Il n’y a aucune différence de produit entre ces différentes présentations. Tout est ici question de confort d’utilisation.

  • Les prix : ils sont variables. En gros, comptez entre 6 et 9 euros pour un pot de verre ou fer, de 8 à 12 euros pour l’huile et de 7 à 9 euros pour un stick.

  • Les origines : il vaut mieux privilégier l’origine de Singapour ou de Shanghai , mais si vous en recherchez, vous constaterez qu'il n'y en a quasiment pas. Ne le cherchez pas dans les boutiques bio, car il n'y en a jamais. En revanche, il existe une quantité innombrable de copies thaïlandaises de mauvaise qualité (à fuir) ainsi qu’un onguent originaire du Maghreb dont la formule est totalement différente.
    Il semble que vous puissiez trouver à cette adresse (cliquez sur les liens) du baume du tigre blanc et du baume du tigre rouge de bonne qualité.
  • Une origine francaise ? Pour obtenir une production fiable et qualité comparable à celle du véritable baume ancestral, une solution est de s'adresser aux laboratoires spécialisés dans les produits de la médecine chinoise installés en France qui ont fait réaliser la formule exacte sur notre sol. Pour des raisons de droit des marques, ces baumes ne portent pas le nom de baume du tigre, mais ils en ont toutefois toutes les qualités. On peut, par exemple, choisir ce Baume des titans rouge ou Baume des titans blanc qui sont pérsentés en stick pour une plus grande facilité d'application mais sont inspirés directement de la tradition asiatique.

Le rouge ou le blanc ?

  • Le baume du tigre blanc sera plus utilisé pour les congestions nasales, sinusite, rhinite, torticolis, maux de têtes, toux, rhumes.
  • Le baume du tigre rouge sera plutôt conseillé pour les inflammations, douleurs musculaires et ostéoarticulaires ainsi que pour le mal de dos et les faiblesses lombaires.

Comment l’employer ?

Le baume du tigre s’emploie uniquement en traitement externe. Il est très efficace pour traiter :

  • Les douleurs musculaires.
  • Le mal de dos.
  • L’arthrite (il aide par son action à faire circuler le sang et l’énergie).
  • Les inflammations des tendons et des articulations.
  • Les maux de têtes : en application sur les tempes ou sur le front.
  • Il est également reconnu pour certains troubles ORL tels que la sinusite ou rhinite, ou la toux en application en friction sur la poitrine ou en inhalation.
  • L’emploi du baume n’est déconseillé qu’aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 2 ans.
  • N’appliquez pas sur les muqueuses et les yeux, lavez-vous les mains après application et gardez le baume hors de portée des enfants.

Le baume du tigre blanc s'applique sur le thorax ou dans le dos et on peut également s'en imprégner délicatement sous le nez (sans toucher les lèvres). Appliqué sur les piqûres d'insectes, il les calme immédiatement.

Le baume du tigre rouge s'applique plus largement sur les muscles endoloris ou les zones douloureuses ainsi que sur les articulations. Il est particulièrement efficace pour améliorer les douleurs d'épaules (tendinopathies, tennis elbow et capsulite).

Est-il interdit ?

Le baume du tigre n’est pas interdit à la vente en France**. Les différents tests d’innocuité qui ont été réalisés concluent que moins de 0,5 % des cas testés ont déclenché une réaction cutanée.

Il est cependant sous la surveillance étroite des autorités sanitaires pour la raison qu'il contient du camphre et qu'il est dangereux d'en avaler. Mais en dehors de cet emploi farfelu, le baume du tigre n'est absolument pas dangereux.

Le vrai secret du baume du tigre

L’efficacité du baume dépend autant de la qualité du produit que de la façon de l’appliquer. Ne cherchez pas à faire pénétrer le baume ni à masser la zone concernée comme avec une huile ou une pommade traditionnelle il faut frictionner/chauffer le baume !

  1. Prenez une noisette de baume et frictionnez très vite avec, par exemple, le tranchant de la main comme si vous vouliez couper la partie du corps que vous souhaitez traiter.
  2. Dès que vous sentez la chaleur arrêtez la friction, le baume fera le reste.
  3. Ne vous inquiétez pas si l'application du « Baume du Tigre » vous procure une sensation agréable de chaleur suivie d’une sensation de froid. C'est normal et c'est même le principe d'action du baume du tigre.
  4. Attention, il faut le répéter, lavez-vous longuement les mains après la friction car le baume est persistant. Sur les muqueuses (bouche, sexe), il provoquera de douloureuses sensations de brulure. Dans les yeux, il peut être dangereux.

Les autres applications du baume du tigre

  • Il soulage les piqûres de moustiques
    Appliquez directement sur la piqûre.
  • Il sert de répulsif contre les insectes
    Mettez une boîte de Baume du Tigre aux quatre coins de la chambre pendant l’été, et laissez le couvercle ouvert.
  • Il éloigne les termites
    Mettez un peu de baume dans tous les trous de termites des meubles affectés, et ils mourront.
  • Il enlève les taches de peinture et de colle sur la peau
    Mettez un peu de Baume du Tigre sur un chiffon et frottez soigneusement votre peau avec. La peinture ou la colle vontse dissoudre et vous pourrez facilement les retirer.
  • Il lutte contre les odeurs de transpiration
    Appliquez régulièrement le baume sur les parties de votre corps qui en ont besoin et les mauvaises odeurs corporelles vont disparaître.
  • Il soigne les diarrhées et la constipation
    Appliquez un peu de Baume du Tigre dans et autour du nombril, puis couvrez le nombril avec la paume de votre main pendant deux ou trois minutes pour laisser la chaleur se diffuser sur le ventre.
    A contrario, pour lutter contre la constipation, massez-vous avec un peu de baume sur la zone du ventre pour soulager l’estomac.
  • Il apaise les maux de gorge
    Appliquez généreusement du Baume et frottez doucement autour de la région du cou avant de dormir.
  • Il soigne une rage de dents
    Appliquez un peu de Baume du Tigre avec un bout de tissu propre directement dans votre bouche.
  • Il calme les brûlures légères et les ampoules
    Appliquez rapidement et légèrement le baume sur les parties touchées..
  • Il soigne les cors aux pieds
    Étalez le baume directement sur le cor.
  • Il soulage le mal de tête
    Massez les tempes avec un peu de Baume du Tigre
  • Il débouche le nez
    Mettez un peu de baume blanc juste en dessous et autour des narines.
  • Il aide à lutter contre le mal des transports
    Passez du baume directement sur les lèvres.
  • Il réchauffe les pieds froids
    Massez-vous les pieds avec le baume pour stimuler la circulation sanguine.
  • Il désodorise les placards à chaussures
    Mettez un pot de Baume du Tigre ouvert dans le placard où vous rangez vos chaussures.

*Le bénéfice net du groupe Haw Par est estimé à plus de 20 millions de dollars.

** Dans un arrêt du 17 novembre 2004, la cour de cassation (section criminelle) a confirmé la décision de la cour d'appel de Paris qui avait relaxé M. Hans de X. poursuivi pour avoir importé de l’huile de baume du Tigre et de la crème de Baume du Tigre (composées notamment de camphre, menthol et clou de girofle, substances connues pour leur propriétés anti-rhumatismales et anti-inflammatoires) sans avoir obtenu, au préalable, les autorisations requises pour mettre des médicaments sur le marché.

La cour d’appel l’a relaxé aux motifs que :
– l’emballage du Baume du Tigre conditionné en fioles d’huile ou en pots de crème et la représentation d’un tigre courant et de caractères chinois démontrent que le consommateur ne peut avoir l’impression d’acheter une substance présentant toutes les garanties liées à un médicament ;
– la notice donnée avec le produit ou les informations figurant sur l’emballage se réfèrent principalement à la notion de soulagement de maux de tête ou de raideur des muscles ou des articulations, aucune référence à des propriétés curatives ou préventives à l’égard d’une pathologie clairement définie ne figure tant sur la notice que sur l’emballage ;
– ce produit n’aurait aucun effet significatif sur le métabolisme et n’a pour objet que de soulager de manière temporaire et locale les raideurs musculaires ou les céphalées, sans se substituer à des produits ayant pour propriété d’apporter un soin médical, tel un anti-inflammatoire ou un antalgique ;
– ce produit apparaît sans danger en respectant les contre-indications habituelles des principes actifs contenus dans la formule (camphre, menthol et clou de girofle).

 

Références :
- Dorvault (F.), Leclerc (J.), Hazebroucq (G.) - L’officine . 22 e éd. Paris : Vigot, 1987, xviii, 2011 p. 3
- Dorvault (F.), Hazebroucq (G.) - L’officine. 23 e Édition. Paris : Vigot, 1995, xxvii, 2089 p. 4
- Ficatier (J.) - Baume du tigre de Singapour, l'onguent qui guérit... presque tout.
- La Croix, 16 mars 2009, p. 15.
- Martindale: the complete drug reference. 32 - 35th ed. London:
Pharmaceutical Press, 1996-2007.
- Maurain (C.), Bélanger (M.) - Droit pharmaceutique. Paris : LexisNexis Litec, 2007, 3 vol., 2300 p
.


Pour accéder directement à une sélection de thérapeutes dans les plus grandes villes, cliquez sur les liens ci-dessous :

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous