Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le plan anticancer sous influence ?

Article paru dans le journal nº 11 Acheter ce numéro
  • Le plan anticancer sous influence ?Le plan anticancer sous influence ?

Régulièrement accusé par certains médecins et patientes de susciter de nombreux effets secondaires graves, le vaccin HPV contre le cancer du col de l’utérus a récemment trouvé un soutien avec notre gouvernement.

En présentant le troisième plan anticancer, qui s’étendra de 2014 à 2018, le gouvernement a décidé de remettre l’accent sur la voie du dépistage et de la prévention. Mais, malgré les appels au bon sens et au rendez-vous chez le gynécologue pour un frottis, voici que nous apprenons que le vaccin anti-HPV fait partie d’une mesure préventive majeure.

Pardon ? Oui, oui, le vaccin anti-HPV, dont de nombreux dépôts de plainte révèlent les effets secondaires est en odeur de sainteté. La technique reste la même. On mélange le vrai et le faux, et on occulte aussi bien les effets secondaires que l’absence de preuve de la capacité du vaccin à réduire le taux de lésions cancéreuses. Lors de la présentation du plan, François Hollande a déclaré que : « chaque année, 3 000 femmes sont victimes de lésions causées dans l’utérus par le papillomavirus et 1 000 en décèdent. Alors qu’elle est recommandée par les institutions sanitaires, la vaccination contre ce cancer suscite encore beaucoup de méfiance en France. Résultat, le taux de vaccination des jeunes filles y est encore très faible. » Ben voyons ! Et bien sûr, c’est la faute de ces ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 11, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes