Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Nathalie Lefèvre a testé l'étiopathie avec Louis Martin

Article paru dans le journal nº 45 Acheter ce numéro
Une séance d'étiopathie avec Louis Martin
  • Avatar de Corinne CAMBOURNAC Mme Corinne C. Référent thématique
  • Avatar de Claude GAUTHIER M. Claude G. Référent thématique
  • Avatar de Raymond CARMELLI M. Raymond C. Référent thématique
  • Avatar de Luc ATTONATY M. Luc A. Référent thématique
  • Avatar de Jocelyne Lihoreau Mme Jocelyne L. Référent thématique
  • Avatar de Sonia STEBLER Mme Sonia S. Référent thématique
  • Avatar de Philippe HERAUD M. Philippe H. Référent thématique
  • Avatar de Alain GESTIN M. Alain G. Référent thématique
  • Avatar de Veronique BRUAND Mme Veronique B. Référent thématique
Connectez-vous pour devenir référent « Thérapies »

et répondez aux membres du site

Aujourd’hui, la pratique de l’ostéopathie est devenue monnaie courante. On se rend chez son ostéopathe comme on irait chez son médecin généraliste, pour un contrôle de routine ou une demande plus spécifique. Mais qu'en est-il de l’étiopathie ? Quelles sont les différences ?

Ce mois-ci, j’ai voulu tester cette approche dont on me parle depuis des années. Grâce à des techniques manipulatives, le praticien remet en circulation tous les fluides et les énergies du corps, libérant ainsi les douleurs et les dysfonctionnements. La majorité des troubles physiologiques peuvent être solutionnés.

Je ne suis pas une grande adepte du craquement. Cependant, mes quelques expériences ostéopathiques en la matière ont remis pas mal de choses en place. Lors de cette première séance d’étiopathie, je comprends que cette approche utilise énormément le craquement et qu’il va falloir que je me relaxe afin de ne pas être trop raide pendant les manipulations.

Louis Martin commence par les pieds. A droite, mon pied est douloureux car mal emboité. Il est vrai que je marche énormément en talons, et ce n’est pas toujours bon pour la posture, ni pour les pieds. En quelques secondes, il me remet ça en place. Il passe ensuite aux reins. Du même côté, un rein semble mal innervé. En un craquement, il libère la tension. Sachant que je suis sujette aux infections urinaires, cela pourrait avoir un lien.

Il continue comme ça jusqu'aux cervicales.

Mes réactions sont très étonnantes. C’est un enchainement émotionnel complètement chaotique. Parfois après un choc, on libère le stress en pleurant. Cela arrive également de partir dans des crises de fou-rire incontrôlées. Je ressens la même sensation d’un stress qui se libère.

 

En sortant de la séance, Romain mon cameraman est très inquiet. Il me sent complètement perdue, presque incapable d’exprimer mon ressenti avec clarté. Dans l’heure qui suit, je me retrouve dans mon lit à dormir jusqu’à la fin d’après midi.

Les jours qui ont suivi, je me suis sentie en forme et j’aimerai réitérer l’expérience d’une séance dans un cadre plus intime.  Je pense que quelques ajustements sont encore à faire.

 

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site de l’association d’Etiopathe de France www.etiopathie.com

Pour accéder directement à une sélection de thérapeutes dans les plus grandes villes, cliquez sur les liens ci-dessous :
Tags sur la même thématique Thérapies Étiopathie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes