Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Nathalie Lefèvre a testé l'acupuncture traditionnelle

Article paru dans le journal nº 48 Acheter ce numéro

Il y a trois ans, la toute première vidéo de notre série « J’ai testé pour vous » concernait l’acupuncture. Nous faisions, à l’époque, la connaissance de Véronique Invernizzi, acupunctrice spécialisée notamment dans l’approche esthétique (eh oui, on peut rajeunir grâce aux aiguilles). Avant de mettre en suspens cette série pour quelques mois, je souhaitais vous proposer de redécouvrir un autre éclairage sur l'acupuncture avec Fabrice Martinez.

 

Formé au centre Imhotep, Fabrice Martinez est un puriste. Profondément inspiré par la pensée taoïste, il ne pratique pas la médecine traditionnelle chinoise dans son ensemble, même si il y est formé. Son dada ? L’acupuncture traditionnelle ! J’ai un coup de cœur pour l’acupuncture depuis déjà de nombreuses années.

Cette approche m’a permis de remédier à de graves problèmes de santé. C’est donc tout naturellement que j’ai le réflexe de me rendre chez mon acupuncteur lorsque j’en ressens le besoin. Avec une séance, on peut déjà avoir une action importante sur l’ensemble de l’être. Dans cette vidéo, j’ai souhaité vous présenter un praticien de talent.

Sa lecture du corps et de ses déséquilibres est passionnante. Nous entamons notre séance par l’explication de mon tableau énergétique. Il offre de précieuses indications sur mes forces et mes faiblesses. Sans connaître beaucoup de détails sur ma personnalité, il me signale la présence de beaucoup de Yang en moi, c’est-à-dire une grande aptitude à être dans l’action et à rayonner. En revanche, le manque de Yin peut m’amener vers le déséquilibre.

Puisqu’en acupuncture, tout est une question d’équilibre, l’objectif est de le rétablir à travers la remise en circulation de notre énergie vitale. « Les textes classiques de l’acupuncture ne se contentent pas de présenter des techniques pour soulager les douleurs, traiter les déséquilibres de l’organisme, ils abondent aussi en conseils de vie, en faisant comprendre que chacun est responsable de ses choix de vie, qui, s’ils sont empreints de sagesse, mènent à la santé et au bonheur, ou, au contraire, s’ils sont excessifs, mènent à la maladie », explique Fabrice Martinez sur son site internet.

Je croise beaucoup de personnes qui n’osent pas aller vers l’acupuncture par peur d’avoir mal. J’ai découvert tout au long de mes nombreuses expériences de thérapie, que lorsqu’on touchait à des points douloureux – qu’ils soient physiques ou émotionnels – on touchait souvent juste. C’est important d’aller contacter l’espace douloureux pour le remettre en circulation. Après ma séance, j’ai ressenti une profonde fatigue et un besoin de calme.

Le week-end qui a suivi, j’ai beaucoup dormi afin de permettre à mon corps de récupérer. Quand l’acupuncture remet en fonctionnement certaines parties du corps, on peut mettre quelques jours avant d’en ressentir pleinement les bienfaits.

Aller plus loin :

Si vous ne connaissez pas encore cette technique, je vous invite à la découvrir. Et pour en savoir plus sur notre praticien du jour, rendez-vous sur son site internet https://lesouffledelaforge.wordpress.com

Pour accéder directement à une sélection de thérapeutes dans les plus grandes villes, cliquez sur les liens ci-dessous :
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes