Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

En prévention du déclin cognitif, adoptez le régime MIND

Article paru dans le journal nº 94 Acheter ce numéro
  • Le régime MIND serait associé à un meilleur fonctionnement cognitif.Le régime MIND serait associé à un meilleur fonctionnement cognitif.

Une nouvelle étude vient confirmer l'efficacité du régime MIND dans la protection contre la maladie d'Alzheimer, les démences séniles et plus largement pour garder un cerveau en bonne santé. Quelles sont les bases de ce régime et comment le mettre en place au quotidien ?

Une nouvelle étude menée par Klodian Dhana du centre médical de Rush University à Chicago, et parue dans Journal of Alzheimer’s Disease, vient confirmer les bienfaits du régime MIND (Mediterranean-Dash Intervention of Neurodegenerative Delay) pour notre cerveau. Il apparait en effet que suivre ce régime est associé à de un moindre déclin cognitif, ceci indépendamment du fait de souffrir ou non de pathologies cérébrales comme Alzheimer.

Son suivi scrupuleux pourrait permettre de réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer dans près de 53 % de cas, une proportion qui descend à 35% en cas de suivi plus intermittent. Ce régime permet également de protéger le cerveau, notamment des risques de démence.

Qu'est ce que le régime MIND ?

Pour rappel, ce régime a été élaboré en 2015 par Martha Clare Morris, à l’époque directrice du centre d’étude du vieillissement en bonne santé de l’université Rush. Il associe des règles du réputé régime méditerranéen à certaines du moins connu régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) conçu pour prévenir l’hypertension.

Cette synthèse des deux régimes est particulièrement cohérente lorsqu'on connait le lien entre santé cardiovasculaire et santé cérébrale, et l'impact délétère commun des facteurs inflammatoires et oxydatifs sur ces deux sphères.

MIND peut contribuer à la santé du cerveau grâce à ses composants et restrictions alimentaires simples et faciles à suivre. Il est souvent conseillé, aux Etats-Unis, aux patients souffrant d’Alzheimer diagnostiqué à un stade précoce afin de ralentir la progression de la maladie.

Lire aussi Méditerranéen, Dash ou Mind : quel régime alimentaire choisir ?

Cette nouvelle étude, parue en septembre 2021, s’appuie sur l’autopsie cérébrale de 569 personnes engagées dans une étude clinique longitudinale sur le vieillissement nommée MAP et initiée en 2004. Depuis cette date chaque patient était suivi sous forme de questionnaire et de bilans annuels.

Après des années de recherche, les résultats obtenus par les scientifiques du Rush sont significatifs. Le régime MIND serait associé à un meilleur fonctionnement cognitif (indépendamment de la pathologie cérébrale), ce qui suggère que le régime MIND pourrait contribuer à la résilience cognitive chez les personnes âgées dans leur globalité.

Le régime MIND en pratique

Ce régime met en avant certains groupes d'aliments et en déconseille d'autres.

Les groupes d'aliments à privilégier sont : les légumes verts et à feuilles vertes (riches en vitamines et minéraux), les baies et fruits rouges de toutes sortes (antioxydants et bons pour la cognition), les oléagineux, noix et graisses insaturées (chargés en oméga-3), les céréales complètes (glucides à index glycémique bas), les légumineuses, poissons blancs et poissons gras, le fromage frais, l'huile d'olive, la volaille et les fruits (en particulier les agrumes). Le tout copieusement agrémenté par différentes herbes et épices (origan, romarin, thym, canelle, curcuma, menthe, etc.).

Les aliments à consommer de temps en temps sont : viande rouge (une fois par semaine), margarine, fromages affinés, beurre (le préferer à base de lait cru) et le vin rouge (riche en  anthocyanes antioxydants bénéfiques, mais également en alcool, toxique pour le cerveau).

Les aliments à proscrire sont : les fritures, les plats industriels préparés (remplis d'additifs et de mauvaises graisses) et les sucreries industrielles (gâteaux, biscuits, bonbons), les édulcorants. En bref, préférer le fait maison !

Lire aussi Où trouver le bon gras pour rester en bonne santé ?

Les scientifiques attribuent ces bénéfices aux qualités antioxydantes, anti-inflammatoires et neuroprotectrices des aliments mis à l’honneur dans ce régime, à l’instar des légumes-feuilles et des baies. Ainsi, on retrouve dans les légumes-feuilles des nutriments tels que la vitamine E, les folates, le β carotène, la lutéine et zéaxanthine et divers flavonoïdes qui contribuent à un meilleur fonctionnement cognitif. De même, dans des modèles animaux, il a été démontré que la consommation de baies augmente la neurogenèse et inverse le vieillissement neuronal en réduisant le stress oxydatif. Chez les personnes âgées, le stress oxydatif peut aussi contribuer de manière significative à la neurodégénérescence.

Ainsi pour éviter de se prendre la tête et jouer la carte de la prévention, adopter le régime MIND semble être une bonne option.

Lire aussi Inflammation et stress oxydatif, misez sur les fruits rouges !

Source :

MIND Diet, Common Brain Pathologies, and Cognition in Community-Dwelling Older Adults, Journal of Alzheimer's Disease, septembre 2021.

Régime Mind – Le meilleur régime du monde pour le cerveau (éd. Leduc.s).

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous