Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les antihypertenseurs favoriseraient le psoriasis

Article 100% numérique
  • Médicaments contre la tension : attention au psoriasis !Médicaments contre la tension : attention au psoriasis !

Si vous souffrez d’un psoriasis depuis que vous prenez votre nouveau traitement contre la tension artérielle, ce n’est peut-être pas un hasard. En effet, des chercheurs coréens viennent de passer en revue l’ensemble des études disponibles à ce sujet et concluent que tous les médicaments antihypertenseurs sont significativement associés à l'incidence du psoriasis.

Publiée dans le British Journal of Clinical Pharmacology, l’étude explique que les médicaments de la famille des antihypertenseurs sont déjà connus pour générer des effets indésirables cutanés de type éruptions ou eczéma. Plusieurs études avaient déjà suggéré un lien avec le psoriasis, mais sans preuve formelle ou probante. Cette compilation d’études portant au total sur plusieurs millions de patients vient cette fois-ci apporter une preuve plus solide et un lien clair.

Peau fragilisée et hyperproduction de kératine

Si les scientifiques précisent que nous ne savons toujours pas précisément comment ces médicaments (et les médicaments en général) agissent pour induire un psoriasis, ils avancent que des effets en cascade liés aux molécules présentes dans ces médicaments entraîneraient principalement trois effets en lien avec cette maladie inflammatoire chronique qu’est le psoriasis :

  • Une prolifération anormale des kératinocytes, les couches de kératine qui constituent notre peau, ce qui générerait les plaques squameuses caractéristiques du psoriasis.
  • Une dérégulation de la barrière cutanée, qui devient alors plus fragile et perméable, liée à l’inhibition du calcium essentiel à la régulation des cellules de la peau.
  • Une hyperuricémie, c’est-à-dire une trop grande concentration d’acide urique dans le sang. Un phénomène qui peut, à terme, induire une maladie inflammatoire comme les rhumatismes psoriasiques.

D’après cette compilation d’études, le type d’antihypertenseurs qui semblent le plus augmenter le risque de psoriasis sont les diurétiques thiazidiques et les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, suivis des inhibiteurs calciques et des bêtabloquants.

Guettez les signes précoces du psoriasis

Si vous avez constaté l’apparition d’un psoriasis depuis la prise d’antihypertenseurs, n’hésitez pas à aborder le sujet avec votre médecin prescripteur afin de voir ensemble les solutions possibles. De même, si vous prenez des médicaments de la famille des antihypertenseurs, guettez tout signe précoce de psoriasis comme de grosses pellicules blanches en « flocons », l’apparition de plaques rouges (généralement aux zones de frottement comme les coudes, les genoux ou les avant-bras) ou encore des douleurs articulaires. En effet, plus la prise en charge du psoriasis se fait tôt, plus elle est efficace rapidement.

Lire aussi Psoriasis et eczéma : remèdes naturels

Lire aussi Témoignage : contre mon psoriasis, le sans gluten ça marche !


Source :

« Antihypertensive drug use and psoriasis: A systematic review, meta- and network meta-analysis », British Journal of Clinical Pharmacology, octobre 2021.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique psoriasis hypertension artérielle antihypertenseurs

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous