Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Zika serait-il un bouc émissaire ?

Article paru dans le journal nº 33 Acheter ce numéro

Et si un petit virus avait bon dos ? Et si le virus Zika n’était pas le responsable des malformations congénitales, la microcéphalie dont les conséquences sont une croissance anormale du périmètre crânien des nourrissons, en pleine recrudescence au Brésil ? C’est ce que pensent des chercheurs argentins et brésiliens qui préfèrent mettre en cause un pesticide, le pyriproxyfène. Dans leur rapport, les scientifiques indiquent que le virus Zika est présent dans de très nombreux pays, sans qu’il n’entraîne la malformation de la boîte crânienne. Cette dernière ne s’est développée de façon exponentielle qu’au Brésil, où le fameux pesticide produit par un groupe japonais est présent dans l’eau potable. CQFD ?

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Pesticides virus zika microcéphalie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous