Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La couperose

Article paru dans le journal nº 24 Acheter ce numéro

La couperose du visage, ou érythrocouperose, fait suite à une lente évolution des rougeurs des joues. Elle apparaît surtout chez les personnes au teint clair, à la peau fine et réactive.


D’abord, il s’agit de simples rougeurs, appelées érythrose, réversibles et intermittentes. L’érythrose est favorisée par les émotions ou les brusques changements de température (le passage du froid au chaud). Elle est aussi en relation avec l’estomac. Ainsi, le fait de boire trop chaud, de consommer des épices et de l’alcool, du vinaigre et des produits acides la favorise. Avec le temps, des lésions qui étaient intermittentes deviennent permanentes, les joues demeurant rouges car les petits capillaires restent dilatés.

En prévension

Il faut d’abord adopter quelques habitudes simples : par exemple, éviter de rester longtemps devant une source de chaleur (plaque de cuisson, feu de cheminée, radiateur…) ou encore de prendre des bains trop chauds ; en hiver, ne pas passer du froid au chaud trop rapidement (si possible, prévoir des pièces moins chauffées qui permettent de s’adapter en douceur) ; éviter aussi de surchauffer les appartements. L’été, ne pas s’exposer trop longtemps au soleil, même avec un écran, car si celui-ci protège des UV, c’est la chaleur qui peut aggraver le phénomène.

Sur le plan alimentaire : ne pas boire trop chaud, ne pas manger trop vite, éviter l’alcool, les épices et la moutarde.

Il faut aussi savoir que le stress qui provoque la couperose est souvent lié à l’amour-propre. Il est utile d’en prendre la mesure. Au départ, c’est un signe de timidité, il faut donc tout faire pour maîtriser l’impact que le regard des autres peut avoir sur nous.

Des soins naturels

Les propositions thérapeutiques naturelles sont axées sur deux voies : les eaux florales et la diététique.

Les crèmes à base d’eaux florales

Elles sont bénéfiques, comme celles contenant de l’eau d’hamamélis, de la fleur d’oranger ou de l’eau de rose. Je propose souvent une crème comme Rosa Derm car elle contient des huiles de rose musquée et d’avocat, associées à de l’eau d’hamamélis apaisante et astringente (elle resserre les vaisseaux dilatés).

Avant d’appliquer la crème, on optimisera le soin en se tamponnant d’abord les joues avec une lotion tonique Rose Aloès biologique. Si la peau est vraiment très sèche, on peut mélanger la crème Rosa Derm à quelques gouttes d’huile précieuse Rose Aloès.

En compléments alimentaires

Les vitamines K et C2 et le cuivre se montrent très efficaces contre la couperose. Il faut des cures assez longues pour stabiliser les rougeurs, mais on obtient des résultats très favorables avec des compléments alimentaires par cure de 4 mois : par exemple 2 capsules le matin d’Œmine A avec 2 gélules d’Œmine cuivre, et le soir 2 gélules d’Œmine K.

Conseils et indications

Évitez de boire trop chaud, comme on l’a déjà dit, de consommer des épices, de l’alcool et du vinaigre. Mangez des légumes vert foncé riches en vitamine K. Évitez les sources de chaleur trop forte l’hiver et protégez votre visage du soleil l’été. Deux compléments alimentaires contenant de la spiruline (Œmine spiruline 1000, 1 cp par jour), de la myrtille et de la canneberge (Œmine C2, 2 gélules par jour) par cure de 20 jours par mois au printemps. Lors des poussées, je vous propose le Ginkgo biloba, Ginkgo HATM 50 gouttes par jour le matin dans un verre d’eau.


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous