Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Parkinson : le déséquilibre du microbiote en cause

Article paru dans le journal nº 20 Acheter ce numéro

Les personnes souffrant de la maladie de Parkinson ont un microbiote (flore intestinale) différent des individus sains, viennent de découvrir des chercheurs de l’Université d’Helsinki. Ils ont d’abord moins de bactéries de la famille Prevotellaceae mais aussi plus d’entérobactéries (famille des Enterobacteriaceae). Et plus les symptômes sont graves, plus la quantité d’entérobactéries est importante indiquent les scientifiques. Rappelons que les entérobactéries sont fréquemment employées dans l’alimentation industrielle (fermentation de fromages, alcool…).

Movement Disorders, décembre 2014

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique microbiote flore intestinale Parkinson

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous