Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Bernard Clavière : " Le jeûne est un outil thérapeutique "

Article paru dans le journal nº 23 Acheter ce numéro
  • Bernard Clavière :

Bernard Clavière œuvre depuis trente ans pour convaincre tout un chacun de rester à l’écoute de son corps, de faire ses propres expériences en utilisant un moyen de santé simple, rapide, efficace et gratuit : le jeûne. Ecoutez cette interview audio dans laquelle il  livre un mode d’emploi simple et rassurant de cette technique thérapeutique

Comme tous les gens passionnés, Bernard Clavière a commencé par faire l’expérience du jeûne pour lui-même «J’ai eu la chance de naître très malade». A posteriori Bernard parle de « chance » car cela lui a permis d’expérimenter le jeûne qui l’a «radicalement transformé».

Le jeûne est accessible à tous

Tout le monde peut jeûner, même un enfant : ce n’est absolument pas dangereux pour la santé ! Il faut simplement arrêter de se laisser dicter une manière de vivre, mais faire ses propres expériences. Chacun doit retrouver une écoute attentive de son corps et de ses besoins.

Comment se préparer ?

Il n’y a pas vraiment de règle. On peut démarrer en sautant juste un repas, ensuite s’arrêter une journée de temps en temps. Certaines personnes préfèrent faire le grand saut et s’arrêter de manger quelque temps. Cela ne pose aucun problème s’ils sont capables de supporter les possibles symptômes de détoxination du corps, qui peuvent parfois apparaître. De toute façon, ces troubles comme les vertiges, la langue chargée et des réactions cutanées, disparaissent rapidement. Il est conseillé d’aider son corps à se détoxiquer pendant le jeûne, en pratiquant un exercice physique modéré (marche, yoga) et de s’hydrater avec des tisanes adaptées.

Que peut-on en attendre ?

Le corps n’arrête jamais de se nourrir car le cerveau a constamment besoin de glucose. Après 36 heures de jeûne, le glucose apporté par les aliments est éliminé par l’organisme. À cette étape-là, le corps mobilise ses propres réserves. Il synthétise alors le glucose à partir de ses réserves lipidiques, des cellules malades, mortes et cancéreuses. Le corps se purifie en consommant ce qui lui est inutile ou ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 23, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes