Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Infection urinaire : tour d'horizon des réponses naturelles

Article paru dans le journal nº 50 Acheter ce numéro
  • l'infection urinaire se traduit par démangeaisons et sensations de brûluresl'infection urinaire se traduit par démangeaisons et sensations de brûlures

L’infection urinaire se caractérise par la présence de bactéries dans l’urine. Normalement, l’urine et la paroi des voies urinaires sont rendues stériles par des anticorps. Si ces protections font défaut, il peut y avoir une remontée de germes par l’urètre. Ces germes (colibacilles) ont tendance à former un biofilm qui colle à la paroi des voies urinaires et se propage jusqu’à la vessie. Tours d'horizon des causes de l'infection urinaire et des remèdes naturels.

Ceci est favorisé chez la femme par la concavité du méat urinaire et chez l’homme par le gonflement de la prostate. L’infection urinaire est souvent récidivante et, si ses causes ne sont pas correctement traitées, elle peut finir par évoluer vers des complications. Cela se traduit par de la fièvre, des frissons, des douleurs dans le dos. Elle peut se compliquer d’une glomérulo­néphrite (infection des reins) gravissime.

CAUSES

Il y a plusieurs causes à ces infections : la qualité de l’urine, la faiblesse de la paroi des voies urinaires, la stagnation des urines, la baisse d’immunité, et, chez l’homme, une tendance à l’adénome prostatique.

L’urine contient naturellement des substances antiseptiques, et son acidité combat la prolifération des germes. Pour éviter les infections urinaires, il faut donc boire suffisamment, surtout des eaux faiblement minéralisées. Il faut aussi éviter de se retenir. Il vaut mieux uriner fréquemment pour éviter que l’urine ne stagne dans la vessie.

La muqueuse des voies urinaires est une protection contre les cystites. Et cela grâce au mucus (substance fluide et visqueuse formée par des mucopolysaccharides). Le mucus joue de multiples rôles. Il protège contre l’acidité de l’urine, il empêche les germes de coller à la paroi. Il contient en outre des globules blancs, et abrite une flore faite de bacilles protecteurs.

Lorsque leur excrétion se fait correctement, les urines sont aseptisantes. Les divers oligo-éléments et vitamines qu’elle contient y contribuent notamment (le magnésium, le sélénium, le cuivre, la vitamine C). Si on est carencé, les urines perdent une partie de leur potentiel protecteur.

Infections urinaires : terrain, homéopathie et phytothérapie

Voici quelques soins naturels pour prévenir et traiter les infections urinaires :

Les règles d’hygiène : il faut boire suffisamment, éviter de se retenir longtemps, éviter les aliments trop sucrés qui favorisent la ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 50, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Sur le même sujet
Tags sur la même thématique Infections urinaires infection urinaire
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes