Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Huile de coco : des allégations à la noix ?

Article paru dans le journal nº 52 Acheter ce numéro

La graisse de noix de coco, abusivement appelée huile, est terriblement à la mode, car ses effets sur la santé seraient des meilleurs. Rosemary Stanton, nutritionniste et professeure, a récemment décidé de vérifier la valeur des différentes allégations santé largement diffusées sur la Toile. Ses conclusions sont des plus alarmantes : cinq prétendues vertus de l’huile de coco ne reposent sur aucun fait scientifiquement vérifié.

La perte de poids : l’erreur provient du fait que l’huile de coco contient des triglycérides à chaîne moyenne, une substance qui aurait des propriétés amaigrissantes, mais seulement à partir d’une certaine posologie, susceptible d’engendrer crampes d’estomac et diarrhée !

La réduction du risque cardiovasculaire : la consommation de coco n’a pas changé dans les îles du Pacifique alors que le régime traditionnellement restrictif a fait place au mode occidental, et les affections cardiovasculaires sont devenues une des causes majeures de mortalité.

La défense contre les infections bactériennes et virales : si l’acide laurique a montré une certaine efficacité chez la souris contre le staphylocoque doré, rien de tel n’a été décrit avec l’huile de coco.

Le blanchiment des dents : il n’est pas prouvé que la pratique qui consiste à garder en bouche de l’huile de coco pendant 10 à 30 minutes libère des toxines sécrétées par la plaque dentaire.

La réparation des cheveux : même si l’huile de coco pénètre plus facilement que les huiles minérales et n’expose qu’à un très faible risque d’effets indésirables, il n’est pas prouvé que le cuir chevelu s’en porte mieux.

R. Stanton dans The Conversation, octobre 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous