Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Un antihypertenseur controversé, la HAS complaisante avec Big Pharma

Article paru dans le journal nº 40 Acheter ce numéro

Même la Haute Autorité de Santé (HAS), via sa Commission de transparence, avait tiré la sonnette d’alarme en avril 2015. Puisque l’on sait parfaitement depuis 2012 que l’olmésartan (Altéis, Olmétec…) n’est pas plus efficace que les autres sartans tout en exposant à un surcroît avéré d’entéropathies (maladies coeliaques), la HAS n’a rien fait d’autre que de demander que ne soient plus remboursées les préparations à base d’olmésartan. Généreux, les pouvoirs publics ont laissé à Big Pharma jusqu’au mois de juillet 2016 pour encaisser le coup (vous lisez bien, il ne s’agit même pas d’un retrait). Mais au mépris absolu de l’intérêt de la santé et des patients, les labos (Menarini France, Daiichi Sankyo France…) ont obtenu un sursis. Au lieu du 16 juillet 2016, ces saletés ne seront déremboursées que dès le 2 janvier 2017. C’est toujours ça de pris pour les firmes, qui auront encore le temps de se sucrer au passage. Pour ce qui est de l’intérêt général, ça…

Revue Prescrire n° 395, septembre 2016.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous