Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Marina
et Michel
font les
journalistes

Article paru dans le journal nº 11 Acheter ce numéro

Michel Cymes est ce que l'on appelle un "journaliste scientifique". Avec Marina Carrère d'Encausse, il forme un couple parfait pour la télé. L'un fait des grosses blagues de carabin sur le plateau et l'autre pouffe de rire. L'un est principalement animateur de télévision, mais c'est un médecin et il consulte parfois à l'hôpital... surtout les amis. L'autre est la fille d'Hélène - l'Académicienne, rien que ça... - la soeur d'Emmanuel, la nièce de Nicolas... elle est issue d'une famille d'aristocrates russes qui a fui les soviets.

L'un et l'autre sont des gens installés et des stars de la télé et en voyant qu'ils invitent le Dr Michel de Lorgeril - un cardiologue qui fait scandale avec ses livres sur le cholestérol - sur le plateau du Magazine de la Santé sur France 5 *, les téléspectateurs se disent peut-être que nos deux oiseaux font bien leur boulot de journaliste.

En fait, ce n'est pas le cas. Michel de Lorgeril venait là pour défendre son intégrité et son honneur. Il fait partie de ces lanceurs d'alerte qui, très tôt, ont osé dire au grand public ce que de nombreux médecins avaient observé depuis longtemps : les statines, prescrites contre le cholestérol sont dangereuses ! Il a écrit un livre sur le sujet, qui a fait beaucoup de bruit, et puis un autre... Il a des preuves scientifiques mais ça ne suffit pas. On l'a mis en doute dans presque tous les médias en lui opposant d'autres avis, d'autres cardiologues. Et Marina elle-même a parfois dépassé les bornes dans son commentaire.

Cette émission est en fait un droit de réponse exigé par Michel de Lorgeril... on ne l'a pas dit aux gens qui regardent la télé. Alors les deux autres, qui n'ont pas le choix, se défendent. Les journalistes commentent souvent le texte du droit de réponse que la personne mise en cause leur fait parvenir. Et sur le plateau, ce jour là, Marina et Michel ne s'en privent pas.... Ils interrogent sèchement MDL et diffusent l'interview contradictoire d'un cardiologue qui défend justement les statines. Vous voyez bien qu'on a des raisons de douter...

Le ton monte... Ils font leur travail de journalistes disent-ils et en font une question de principe... Michel de Lorgeril n'écoute pas leurs questions, et ne dévie pas de sa route tout en restant poli. Sa présence n'est pas un sujet voulu par la rédaction, c'est son droit de réponse...

A la télé, il est clair mais on le sent tendu, impatient, agité... Il a été si souvent attaqué injustement qu'il est prêt à exploser. On voit bien qu'il profite de cet espace de communication comme ces intermittents du spectacle qui bondissent sur scène pour occuper le micro pendant quelques secondes. Un piratage de l'antenne.

Il aborde le sujet de la diffamation... Michel Cymes se défend "Ah non, moi j'ai rien dit", Marina, elle, regarde ses chaussures...

Voilà une petite saynète de la vie des médias qui en dit long sur la manière dont sont traités les médecins qui osent contester les protocoles officiels.

D'autres médecins sont devenus comme Lorgeril, des lanceurs d'alerte. Bernard Debré et le Professeur Philippe Even, en font partie. Ces praticiens reconnus ont accès aux grands médias, alors on a trouvé une bonne manière de les en écarter, l'exclusion de l'Ordre des médecins, c'est ce qui a été décidé pour eux... et c'est ce qui pend au nez de Michel de Lorgeril.

Tout scientifique sait que la contestation de la science officielle est le meilleur moyen de faire progresser la science tout court, mais les médias ne sont pas de cet avis, en particulier dans le domaine de la santé. Alors il faut s'informer ailleurs : en lisant par exemple ce que les médecins anglais pensent de ces fameuses statines (voir l'article de Michel Dogna).

Et il faut surtout chercher comment se soigner autrement qu'avec les poisons de l'industrie pharmaceutique. Parce qu'après les statines viendront les AINS (anti-inflammatoires non-stéroïdiens). Connaissez-vous quelqu'un qui en prend ? Des vertiges, de la somnolence, des douleurs au ventre... demandez-lui... et regardez ensuite la liste des effets secondaires sur Internet... C'est édifiant. Alors cherchons des alternatives. Caroline Morel vous en a trouvé une qui vient du pays Maori et dont on parle beaucoup dans l'underground de la santé alternative.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cholestérol alternatif bien-être
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous