Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Comment le cannabis altère la mémoire et augmente le risque de psychose

Article paru dans le journal nº 23 Acheter ce numéro

Les espoirs de traitements pointus à partir du cannabis ne doivent pas faire oublier ses dangers sur certaines populations. C’est notamment le cas des personnes atteintes de troubles bipolaires. La consommation de cannabis peut en effet multiplier par trois le risque d’apparition de symptômes maniaques chez ces personnes. Des symptômes, qui incluent notamment une hyperactivité, une sensation d’exaltation extrême, de la colère et de l’agressivité, des idées délirantes ou encore des hallucinations... Les adolescents sont une autre population à risque. La consommation quotidienne de cannabis, à cet âge-là, peut en effet gravement impacter leur mémoire. Les tests de mémoire d’une centaine de jeunes de 20 ans sont parlants : ceux qui ont consommé du cannabis quotidiennement pendant environ 3 ans à partir de 16 ou 17 ans ont des résultats réduits de 18% par rapport à ceux qui n’en n’ont jamais consommé. Chez les jeunes ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 23, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes