Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Travail de nuit et cancer

Article paru dans le journal nº 54 Acheter ce numéro

Le travail de nuit, c’est connu, est mauvais pour la santé. Mais les risques sont encore accrus pour les femmes. Un recoupement d’études portant sur près de 4 millions d’infirmières a démontré que, par rapport à celles travaillant le jour, les femmes qui travaillent la nuit voient leur risque de contracter un cancer augmenter de 58 % pour le sein, de 35 % pour le système gastro-intestinal, et de 28 % pour le poumon. Le métier d’infirmière fait plus que jamais figure de sacerdoce.

Xuelei Ma et coll., dans Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, janvier 2018.

Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes