Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Travail de nuit, un poste à hauts risques

Article paru dans le journal nº 55 Acheter ce numéro

Portant sur 61 publications concernant au total un peu de moins de quatre millions de femmes réparties un peu partout dans le monde, une récente méta-analyse a permis d’établir de façon statistiquement significative que travailler de nuit de façon régulière augmente le risque de développer certains cancers, en particulier au niveau du sein, du système digestif et de la peau. Et que plus cet horaire de travail est prolongé, plus le risque de cancer augmente.

X. Yuan, C. Zhu, et col. dans Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, janvier 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cancer cancer travail de nuit
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous