Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Herpès et Alzheimer : le lien se précise

Article 100% numérique
  • L'herpès labial, facteur de risque pour AlzheimerL'herpès labial, facteur de risque pour Alzheimer

Alors que deux tiers de la population mondiale de moins de 50 ans est touchée par le virus HSV-1 (herpès labial), de récentes recherches alimentent la suspicion antérieure d’une corrélation possible entre cette infection et l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Le virus de l’herpès, une fois transmis, persiste à l’état latent dans certaines cellules nerveuses ainsi que dans les cellules immunitaires. Il peut alors se réactiver quand les personnes sont affaiblies par le stress ou une maladie.

Une innovation technologique a permis de modéliser un minuscule cerveau humain 3D à partir de cellules de peau humaine reprogrammées en neurones. Une des expériences menées a consisté à infecter les cellules neuronales de ce dernier par le virus de l’herpès de type 1 (HSV-1). Résultat : les cellules en question ont produit une grande quantité d’amyloïde bêta, une protéine caractéristique de la maladie d’Alzheimer. En effet, en s’agglomérant sous forme de plaques, elle se révèle néfaste pour le système nerveux central en limitant les connexions nerveuses au niveau du système cérébral.

Cette corrélation entre herpès et maladie d’Alzheimer a été l’objet de nombreuses études discordantes dans le passé, mais l’hypothèse d’une origine virale a repris de la vigueur depuis une série de recherches menées depuis 2018. Une des plus récentes, menée en 2020 par une équipe de Bordeaux sur près de 10 000 personnes, semble montrer qu’une réactivation du virus de l’herpès HSV1 était associée à un risque deux à trois fois supérieur de développer la maladie d’Alzheimer mais seulement chez les personnes à risque génétique (mutation particulière du gène ApoE). Chez ces personnes, le développement de la maladie pourrait être en partie une réponse de l’organisme à l’infection virale, comme c’est le cas pour un certain nombre d’autres pathologies. Des recherches complémentaires restent à faire, qui pourraient être source d’espoir pour des traitements futurs à base d’antiviraux. Pour mieux connaitre les stratégies naturelles pour lutter contre les virus, notamment de l'herpès, voir notamment notre dossier consacré au sujet.

Lire aussi Herpès : 5 remèdes naturels pour prévenir et traiter la crise

Lire aussi Virus courants : les réponses naturelles

 

Sources

"A 3D human brain–like tissue model of herpes-induced Alzheimer’s disease", Science Advances, mai 2020.

Linard M et coll. "Interaction between APOE4 and herpes simplex virus type 1 in Alzheimer’s disease". Alzheimer & Dementia, janvier 2020.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique herpès Alzheimer maladie d'Alzheimer

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous