Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Supermarchés… super mortels !

Article paru dans le journal nº 39 Acheter ce numéro
  • quand manger tuequand manger tue

Pour nous proposer au meilleur prix les aliments nécessaires à couvrir nos besoins quotidiens, les « commerçants » ont trouvés une parade infaillible : les supermarchés ! Mais la guerre fratricide que se livre aujourd’hui la grande distribution est à l’origine de nombreuses dérives, surtout qualitatives. À vouloir payer moins cher, le client paye le prix fort.

De nombreuses études prouvent la responsabilité des grandes surfaces dans l’apparition de nos maladies de société : obésité, diabète, hypertension, cholestérol, allergies, cancers… Monique Romon, professeur de ­nutrition à la faculté de médecine de Lille-II, montre dans son étude « Record », portant sur plus de 7 000 personnes, qu’il y a une corrélation entre le type de supermarchés fréquentés et le poids des clients. De plus, elle révèle que les personnes qui achètent leur alimentation dans les ­enseignes de hard discount (les moins chers) sont en moyenne plus ­corpulentes que les autres.

L’obésité

L’obésité est la pathologie qui affecte le plus grand nombre d’amateurs de grandes surfaces (850 millions dans le monde en 2013). Désignés coupables : les 300 additifs alimentaires chimiques (épaississants, édulcorants, aromatisants…) qui entrent volontairement dans la composition des pains, céréales et boissons diététiques pour déclencher une faim permanente en ralentissant le métabolisme. L’étude menée par l’Inserm et des chercheurs anglo-saxons est sans appel sur le lien entre l’obésité et la consommation régulière de ces produits. Les fromages fondus contiennent plus de 40 % de matières grasses, le reste étant des protéines de lait (allergènes), de l’eau (pour le poids) et du sel… Les fruits et ­légumes, gorgés de pesticides (DDT), contribuent également à l’épidémie d’obésité qui frappe les pays occidentaux.

Le diabète

Le sucre blanc industriel reste le responsable numéro un du diabète dans le monde (415 millions de malades). ­Pourtant, l’industrie agroalimentaire continue d’en gaver les adolescents. Le fructose favorise la production de ghréline, ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 39, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Herbe d’orge en poudre bio par Amoseeds.com (5 % de remise avec le Code AS05)

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous