Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Moins d’oeufs pondus en cage : une (très) lente évolution

Article paru dans le journal nº 40 Acheter ce numéro

Passée de 6,3 % en 1996 à 32 % en 2015, la production d’oeufs « issus d’élevages alternatifs » (biologiques, de plein air ou au sol codes 0 à 2) devrait représenter 50 % des poules pondeuses en 2022. Nous avons contacté un mathématicien : en 2022, suivant cette annonce de l’Interprofession française de l’oeuf, 50 % des oeufs français seront donc encore pondus en cage. Puisque les acteurs de la filière ont bien noté « la demande croissante en oeufs issus d’élevages alternatifs », le boycott pur et simple des oeufs de code 3 et 4 devrait être entendu. Cette évolution sans révolution coûtera tout de même entre 70 et 100 millions d’euros par an aux producteurs.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous