Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’âgisme, une discrimination liée à l’âge, véritable fléau mondial

Article paru dans le journal nº 99 Acheter ce numéro
  • Les croyances et stéréotypes négatifs sur l’avancée en âge sont responsables d’injustices, de préjudices.Les croyances et stéréotypes négatifs sur l’avancée en âge sont responsables d’injustices, de préjudices.

Dans un communiqué publié le 1er juin 2021, l’Académie nationale de médecine relaie l’alerte lancée en mars 2021 par l’OMS, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), le Département des affaires économiques et sociales (Daes) du Secrétariat de l’Organisation des Nations unies ainsi que le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) dans le cadre de la Décennie du vieillissement en bonne santé1. Le rapport alarmant de ces institutions appelle à agir d’urgence contre la discrimination liée à l’âge qui sévit dans le monde. Les croyances et stéréotypes négatifs sur l’avancée en âge sont responsables d’injustices, de préjudices, de discriminations et de maltraitance qui ont des conséquences désastreuses sur la santé physique et mentale et le bien-être des personnes concernées. Une étude parue en 2020 menée sur 83 034 personnes dans 57 pays révèle qu’une personne sur deux a des attitudes modérément ou très discriminatoires envers les personnes âgées2. Isolement, sentiment de solitude, mal-être et dépression sont largement sous-estimés.

Lire aussi Aïe pour nos aïeux !

Le rapport montre que la pandémie de Covid a révélé combien les débats publics et les réseaux sociaux ont diffusé des stéréotypes. L’âge a par exemple pu être utilisé comme unique critère pour l’accès aux soins médicaux. Le monde du travail est aussi représentatif des discriminations : jeunes adultes – car l’âgisme concerne aussi les jeunes – et personnes âgées sont largement désavantagées à l’embauche et sur le lieu de travail. Concernant l’accès aux formations et à l’éducation, les personnes vieillissantes sont souvent mises de côté. Ne parlons pas de ceux qui accusent les retraités de vivre grassement alors que les travailleurs galèrent. Les jeunes sont également visés, et les discriminations pointées sont courantes dans les domaines de l’emploi, la santé, le logement et la politique. Jeunesse, violence et irrespect sont trop souvent associés. Autant dire que si à cela s’ajoutent les discriminations liées au genre, à l’origine ethnique, au handicap et à la classe sociale, notre société est devenue insupportable ! Lutter contre l’âgisme est un chantier sociétal qui doit donc être mis en route dans tous les domaines : éducation, communication, politique, institutionnel, économique et médical. Cette discrimination supplémentaire ne doit plus être oubliée.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique vieillissement discrimination âgisme

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous