Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Un peu de miel contre les piles-boutons ?

Article paru dans le journal nº 95 Acheter ce numéro
  • En cas d'ingestion, des complications peuvent survenir du fait de la haute toxicité de ces batteries.En cas d'ingestion, des complications peuvent survenir du fait de la haute toxicité de ces batteries.

L’ingestion de piles bouton par les jeunes enfants est une éventualité de plus en plus fréquente. Les batteries au lithium et les piles larges d’au moins 20 mm sont de loin les plus dangereuses car susceptibles d’engendrer une perforation gastro-intestinale, une fistule aorto-œsophagienne ou un rétrécissement du tube digestif. Afin de réduire le risque de telles complications, la pile doit être extraite dans les deux heures après l’ingestion, tout en sachant que même dans ce cas, une surveillance étroite doit être maintenue car des complications peuvent survenir du fait de la haute toxicité de ces batteries. Selon une récente étude, ce risque peut être encore réduit en faisant absorber à tout enfant âgé d’au moins un an, du miel à raison de 10 ml toutes les dix minutes pendant une heure maximum.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique miel toxique piles piles-boutons

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous