Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Statines : rappel des bonnes pratiques

Article paru dans le journal nº 64 Acheter ce numéro

À la suite des recommandations internationales en matière de prévention cardio-vasculaire, il est devenu coutumier de prescrire des statines avant même la survenue d’un accident, dès que l’évaluation du risque – fondée sur un bilan clinique, sanguin et graphique – atteint un certain seuil.

Selon une étude récente, cette pratique n’éviterait qu’un petit nombre d’infarctus du myocarde et d’AVC (surtout chez les adultes d’âges jeune et moyen), et exposerait un nombre non négligeable de patients à des effets secondaires (douleurs musculaires, diabète, cataracte et troubles hépatiques), car elle ne tient pas compte des différences de la balance bénéfice/inconvénient d’une statine à l’autre. Ainsi, l’atorvastatine et la rosuvastatine auraient une meilleure balance que la pravastatine et la simvastatine.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous