Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La santé naturelle, ils auraient tort de s’en priver

Article paru dans le journal nº 62 Acheter ce numéro
  • La médecine naturelle dans le trio des plus gros vendeurs d’ouvrages de santé.La médecine naturelle dans le trio des plus gros vendeurs d’ouvrages de santé.

C’est marrant. Alors que nous vivons un psychodrame sur fond de critiques sorties de nulle part sur la médecine naturelle, que des médecins montent au créneau pour que leurs confrères, ayant opté pour d’autres thérapies que les leurs, ne soient quasiment plus reconnus comme médecins (c’est franchement à peine exagéré), il y a des voix qui se sont opportunément tues.

La médecine naturelle dans le top 3

Celle de Michel Cymes, par exemple. Selon Le Parisien du 16 septembre, il est, avec Frédéric Saldmann et Giulia Enders, dans le trio des plus gros vendeurs d’ouvrages de santé. De la santé, mais pas n’importe laquelle, pas de la roborative avec des chiffres, des tableaux, des graphiques, des photos pas belles, des centaines de notes de bas de page, de la science à tous crins. Non, ici, il s’agit de la santé qui promeut la prévention, les bons régimes alimentaires et, par extension, le bon sens, bref des livres qui marchent sur les plates-bandes de la médecine alternative.

Prenez Frédéric Saldmann, cardiologue devenu nutritionniste. Ses ouvrages se sont vendus à 1,8 million d’exemplaires, dont 500 000 juste pour Le meilleur médicament, c’est vous, sorti en 2013 ! En deuxième place on trouve Giulia Sanders, une jeune Allemande interne en médecine qui, avec Le charme discret de l’intestin, cartonne à 1,2 million d’exemplaires vendus. Pour rappel, Millenium, le polar best-seller de Stieg Larsson, avait comptabilisé 1,5 million d’exemplaires, comme quoi le ventre a effectivement des atours qui ne laissent pas insensibles. Enfin Michel Cymes, lui, a séduit 750 000 lecteurs avec ses différents livres, dont pas moins de 500 000 avec Vivez mieux et plus longtemps.

Des éditeurs séduits

Quand on sait qu’un prix Goncourt se vend à 400 000 exemplaires et qu’une vente moyenne de livre en France atteint à peine les 4 000, cela laisse songeur… Quant aux éditeurs en question, ce ne sont pas les Thierry Souccar, Eyrolles, Dauphin, Trédaniel, et autres Leduc.s., mais de grosses écuries que nous connaissions mieux pour leur intérêt pour la littérature que vis-à-vis de la santé naturelle. Mais ces dernières auraient eu tort de se priver.

Et tout aussi tort de prendre parti, tout comme les Saldmann ou Cymes, qui plutôt que de monter au créneau pour que cesse les polémiques et défendre la santé qu’ils promeuvent, ne font visiblement que de l’utiliser parce qu’elle leur rapporte un maximum.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Santé médecine alternative
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous