Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cuivre, laiton, des métaux aux propriétés antibactériennes

Article paru dans le journal nº 41 Acheter ce numéro
  • le cuive, un métal aux proprétés antibactériennesle cuive, un métal aux proprétés antibactériennes

Il fut un temps où, dans les appartements cossus des immeubles haussmanniens, il était commun de trouver des poignées de porte en laiton ou en cuivre. L’emploi de ces métaux aux propriétés antibactériennes bien connues n’était pas dû au hasard. Fort heureusement, ces poignées sont de nouveau utilisées, notamment dans certains hôpitaux. Dans des établissements tels que Saint-Joseph, Robert Debré, Trousseau (à Paris), les rampes et les poignées des portes ont été changées au profit du cuivre. Un cuivre spécial, composé de matériaux courants (inox, aluminium), éliminant dans sa composition le plomb ou le nickel. L’efficacité de cet alliage contre des bactéries multirésistantes telles que le redoutable staphylocoque doré est démontrée par de récentes études. De fabrication 100 % française, ces poignées coûtent une belle centaine d’euros. Trop cher ? C’est le prix à payer pour s’assurer une barrière à la propagation de bactéries, à l’heure où leur résistance croît et où les antibiotiques s’affaiblissent. Nous appelons ici les gestionnaires de transports en commun à les utiliser dans les trains, TER et autres bus pour assurer aux usagers une sécurité sanitaire simple et efficace. En attendant, de nombreuses sociétés françaises proposent leurs produits aux particuliers désireux de se protéger au mieux.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous