Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Quand l’air rend fou

Article paru dans le journal nº 68 Acheter ce numéro

Sur 2 063 adolescents de 18 ans représentant toutes les couches sociales et économiques en Grande-Bretagne, 623 d’entre eux (30,2 %) ont présenté au moins un épisode psychotique entre 12 et 18 ans. Et plus leur niveau annuel d’exposition aux oxydes d’azote était élevé, plus ce risque était élevé, indépendamment des antécédents familiaux, de la consommation de tabac ou autres drogues.

L’une des hypothèses sur le lien entre la pollution de l’air atmosphérique et les épisodes psychotiques repose sur l’induction d’une neuro-inflammation, notamment par les oxydes d’azote.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique pollution pollution de l'air
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous