Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le trop de cholestérol serait-il un problème de PFAS ?

Article paru dans le journal nº 106 Acheter ce numéro
  • Le trop de cholestérol serait-il un problème de PFAS ?

Les PFAS – abréviation pour substances per- et polyfluoroalkylées – étaient suspectées d’être des facteurs de l’élévation des taux sanguins de cholestérol total et de cholestérol non-HDL. Et donc de participer à la genèse de la plupart des maladies cardio-vasculaires. Afin de confirmer ou infirmer cette association, une équipe a enrôlé 289 adultes et 55 enfants.

Chaque participant a ainsi bénéficié d’une batterie d’analyses qui mesuraient non seulement leurs taux de cholestérol total et de cholestérol non-HDL, mais aussi leurs taux en différents PFAS. Dans le même temps étaient enregistrés bien d’autres critères tels que leur genre, leur âge, leur ethnie, leur indice de masse corporelle, leur consommation de tabac. Il a été ainsi démontré que, indépendamment d’autres facteurs, les taux de cholestérol total et de non-HDL-cholestérol augmentaient avec le niveau d’exposition aux PFOS et PFOA, deux variétés de PFAS, mais aussi au fil du temps. Les personnes âgées de 63 ans et plus étant les plus affectées. Voici une raison supplémentaire d’abandonner tous les produits dans lesquels se trouvent des PFAS, même à l’état de traces.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous