Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Photothérapie : la lumière pour seul traitement

Article paru dans le journal nº 14 Acheter ce numéro
  • Photothérapie : la lumière pour seul traitement

La photothérapie utilise la lumière pour soigner. Sa première application à grande échelle a été d’utiliser une lumière proche de celle du soleil pour traiter la dépression saisonnière. Mais on peut traiter plus spécifiquement certaines pathologies, ou leurs symptômes, avec des lumières de longueurs d’ondes plus précises : lumière bleue pour la jaunisse du nourrisson, ultraviolets pour le psoriasis et infrarouges pour la rhinite allergique.


Lutilisation médicale de la lumière n’est pas une nouveauté : cinq siècles avant J.-C., Hippocrate mentionne déjà dans ses traités l’aspect thérapeutique des rayons solaires sur certains patients (héliothérapie). À la fin du XIXe siècle, la lumière rouge est utilisée dans les cas de variole ou de lupus. Et, dès 1920, la photothérapie entre dans le traitement du psoriasis. Mais il faudra attendre les années quatre-vingt pour que le grand public découvre ses bienfaits avec l’apparition de la luxthérapie qui soigne les dépressions saisonnières en exposant quotidiennement les patients à une source de lumière vive artificielle. Les chercheurs se sont vite aperçu que la photothérapie agissait également sur les défenses immunitaires et l’inflammation.

La technique s’est donc développée et touche aujourd’hui des domaines de plus en plus nombreux allant de la dermatologie à la cancérologie en passant par la pédiatrie pour s’attaquer, plus récemment, aux allergies. Petit à petit, la technique s’est affinée avec l’apparition des lumières colorées, des rayons ultraviolets et infrarouges.

À chaque mal sa lumière

La lumière bleue est surtout utilisée en pédiatrie dans le traitement de la jaunisse du nouveau-né (car elle détruit la bilirubine) et en dermatologie contre l’acné. En médecine dentaire, elle sert à la détection des caries, au dépistage précoce des dysplasies et cancers de la cavité orale ou encore au traitement des parodontites chroniques de l’adulte.

Les rayons ultraviolets (UV). Les plus utilisés en médecine sont les UVB et les UVA. Ces derniers sont souvent associés à un médicament, le psoralène, qui augmente la sensibilité de la peau à ses rayons : c’est la PUVA-thérapie. Les dermatologues traitent ainsi certains vitiligos, les mycoses, mais surtout le psoriasis. Dans ce cas, la lumière permet de blanchir les lésions. Il semblerait qu’elle freine l’activité des cellules T (globules blancs) dont la prolifération serait à l’origine du psoriasis. Elle régulerait la croissance des cellules cutanées pour qu’elles retrouvent un rythme de renouvellement normal.

Les infrarouges. Plus connus pour leur utilisation industrielle, notamment dans la détection de présence ou la vision nocturne, les rayons infrarouges sont des rayonnements électromagnétiques de longueurs d’onde supérieure à celle de la lumière visible. Les rayons infrarouges sont principalement utilisés en médecine pour favoriser le processus de cicatrisation cutanée. On les emploie aussi pour soulager certaines douleurs articulaires et des troubles circulatoires des extrémités. Ils sont également efficaces dans le traitement des symptômes de l’allergie saisonnière (éternuements à répétition, nez qui coule…)

La lumière laser, enfin, est l’une des applications les plus ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 14, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous